Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 11:44

-

D'habitude je sais nommer un article avant de l'écrire. 
Mais là, tout se mélange, je ne suis pas sûre de réussir à faire un article cohérent. Il n'est pas question de faire du suspens alors je commence par la fin: les résultats ne sont pas bons, l'interruption de grossesse est à envisager.

Quelques détails:
Le beau gynéco nous a reçu, l'Homme et moi, dans son cabinet. Tout sourire comme à son habitude. J'ai fondu en larmes en lui expliquant que nous avions hâte de le voir car l'échographiste, Madame G. avait été très alarmiste, qu'elle nous avait fait peur. Il nous a fait récapitulé. Il a regardé les résultats de l'écho, les conclusions rédigées par Madame G. Il a dit que c'était petit. Il a expliqué ce que j'ai pu lire sur le net; que 3 causes pouvaient être responsables d'un retard de croissance intra uterin (RCIU) : chromosomique, viral ou vasculaire.
Il m'a osculté puis nous a expliqué qu'il allait nous orienter vers un autre gynécologue plus spécialisé. J'ai apprécié le fait qu'il l'appelle sur son portable, directement. A l'autre bout du fil, le nouveau médecin propose de nous voir en fin d'après midi. Je me sens un peu lâchée par le beau gynéco mais à la fois prise en charge par ce nouveau docteur. Etrangeté, il se trouve dans les même locaux que le magicien, ça me rassure, je suis en terrain connu, même si j'ai l'impression de revenir au point de départ...

Nous attendons longtemps avant d'être reçus par le nouveau docteur, il vient nous voir et nous demande s'il peut prendre ses deux dernières patientes de la journée afin d'avoir tout son temps pour nous ensuite. On accepte, on attend encore. L'Homme est nerveux, moi non. Il nous reçoit enfin. Le dossier est presque complet car il y a l'historique de l'infertilité, de l'endométriose... Il regarde les écho, les marqueurs sériques du premier trimestre. Il explique qu'il en saura plus après m'avoir fait une écho. J'ai peur, j'ai froid quand il débute l'écho, je tremble. Je sens l'Homme aussi stressé que moi. L'écho dure longtemps, plus de 30 minutes, je pense, je n'ai pas regardé. il a du mal à voir le coeur à cause de la position du bébé. Il finit par y arriver. Il mesure tout, plusieurs fois, regarde longuement le crâne...

De retour face à son bureau, il nous explique de façon simple mais claire que ce n'est pas bon. Un retard de croissance qui arrive si tôt dans la grossesse est révélateur d'autre chose. Par ailleurs, il y a peu de liquide amniotique, ce qui ne contribue pas au bon développement du bébé. Même s'il continue de grandir en étant tout en bas de la courbe, l'absence de liquide amniotique en quantité suffisante n'est pas encourageante. On ne peut pas savoir comment cela va évoluer à ce stade, il faut au moins 15 jours entre deux échographies pour les interprêter. Nous convenons de faire l'amniocentese dès lundi matin (peu de liquide amniotique). Il nous prendra entre deux rendez vous dans un hôpital marseillais bien connu pour avoir fait la une des médias il y a peu de temps avec l'enlèvement d'un nouveau né. C'est lui qui pratiquera l'amniocentese. Nous serons reçus par une généticienne ensuite. Le caryotype permettra de savoir si le retard de croissance est du à une cause chromosomique ou virale. La piste vasculaire est un peu écartée pour le moment, même si le RCIU ne peut être un signe avant coureur et que cette piste se révèlera exacte plus tard.

Toujours est-il que la suite n'est guère encourageante pour ce petit être qui n'a rien demandé à personne. A mon sens (et celui de l'Homme), si ce bébé doit naître avec des dommages de ce RCIU (vasculaires, cérébraux...), ce n'est pas juste. Nous n'avons pas l'envie de lui faire endurer cela, si tant est qu'il arrive jusqu'à sa naissance. Nous ne voulons pas cela pour lui. Nous nous préparons donc à faire un deuil sur ce bébé tant attendu. 

Même si la nouvelle est horriblement dure, je préfère savoir que d'être dans l'ignorance et l'inquiétude comme toute cette semaine. Je sais que mon bébé ne va pas bien. Je le sens pourtant encore bouger, je le sentirais encore sans doute jusqu'à ce qu'on l'enlève de mon ventre. Je sais que cette étape sera la plus dure à endurer. Pire encore que l'annonce hier soir. Pire encore que de voir mon Homme, mon roc, s'effrondrer dans le cabinet du médecin, nos deux mains liées et nos yeux pleins de larmes.

Les cris sont inutiles mais que ça fait du bien! C'est la faute à pas de chance, il n'est pas dit qu'une autre grossesse se passerait dans les même conditions (c'est en partie à ça que servira le caryotype, prévenir pour la fois prochaine, s'il y a).

Bon sang, que la Nature est cruelle...

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 5 citrouillesque
commenter cet article

commentaires

nat 02/10/2012 09:47


je suis atterrée en lisant ton article...


il n'y a pas de pire épreuve pour des parents, grosses, grosses pensées à vous en espérant quand même que sa croissance est évoluée dans 15j avec une bonne nouvelle de l'amio...


beaucoup de courage....


 

Barbidou 02/10/2012 08:05


Pensées pour toi ....


Je t'embrasse

Didi 01/10/2012 16:47


Je découvre tout juste votre blog.....


Et une chose me viens à l'esprit.... "pourquoi la nature est elle si injuste?"


 


Pleins de courage à vous dans cette douloureuse épreuve...

Eden 30/09/2012 11:22


Des bisous par ici et plein de pensée !!!!

Eden 29/09/2012 21:39


Que dire....


 


Je suis ta grossesse depuis le debut car nous en somme au même stade. Aujourd'hui je n'ai pas de mal à me mettre à ta place si on m'annoncait une telle nouvelle. J'espere sincérement qu'il reste
encore un espoir pour ce petit être.


C'est vrai que la vie est parfois injuste!!!


Courage à vous deux, dans ce moment tellement difficile. Comme dit plus haut n'hesite pas à en parler et à te faire soutenir.


D'ailleurs si tu à besoin n'hesite pas.


Je pense bien fort à toi!!!! Courage!! Courage..