Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 15:03

Je pars de Marseille avec une météo agréable quoique ventue avec l'espoir secret d'une semaine automnale, lovée sous un plaid, chez mes parents. C'est pas sympa pour les futures mariées, mais j'ai envie de froid, de pull, de couette, de cheminée. Oui j'ose le dire, j'ai hâte de mettre les fringues de grossesse que m'a prêtés ma copine (tous à manches longues). Je me sens un peu engoncée dans mes hauts habituels. Je me sens grosse alors j'ai envie d'espace, de fringues larges.

 

Me voilà arrivée chez mes parents. Il fait moins de 15°C. La maison est fraîche. J'enfile un vieu pull qui traine dans mon placard d'adolescente. Tant qu'à bosser allongée, autant que ce soit sur mon lit et avec une petite couverture sur les pieds. Je suis bien.

Passage obligée de la grossesse ou non (poke à Maman Grenouille et au livre de la Mère Bordel qui traite de ce moment), ça me fait du bien de m'éloigner un peu de l'Homme. Nos rapports sont conflictuels en ce moment. Nos échanges électriques. Il me faudrait écrire un article sous le coup de la colère pour indiquer ce qui cloche. Hier soir nous avons eu une grande discussion pour tenter d'apaiser le conflit voire de signer le traité de paix. Notre couple auparavant si soudé, s'est comme désolidarisé. Je suis sans doute moins câline, moins à son écoute car un peu plus centrée sur moi même et cette grossesse que j'ai longtemps attendue.
Pourtant je ne veux pas être l'une de ces femmes qui vit pour ses enfants. Je suis avant tout la femme de mon mari, union de laquelle est née un enfant. Enfant que nous aimerons et que nous chérirons ensemble.

 

J'avais une idée agréable de la grossesse où les futurs parents étaient proches, enlacés autour de ce ventre en devenir. Une espèce de lune de miel de la grossesse. Au lieu de ça, j'ai l'impression d'avoir embarquée dans une galère romaine où il me faut ramer plus fort et plus vite chaque jour.

 

10 jours loin l'un de l'autre après une soirée de discussion et de tentative d'apaisement ne peut que nous faire du bien. J'espère retrouver l'Homme dont je suis tombée amoureuse après cela.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 5 citrouillesque
commenter cet article

commentaires

MamanGrenouille 13/09/2012 16:31


Comme je te comprends! Je suis en plein dedans moi aussi! Au lieu de nous souder et de nous rapprocher nous nous éloignons. Ce ne pas que nos échanges soit électrique, ils sont trop absents à mon
gout! Ce qui m'inquiète le plus c'est que si jamais il devait y avoir un problème pour le bébé, je ne suis pas sure que notre couple resisterais à une telle tornade.


Lundi je passe mon écho morpho, espérons que ça nous rapprochera!


Bon courage, repose toi bien et fais toi chouchouter par tes parents!!

magicitrouille-devient-magicmaman 13/09/2012 16:33



Je pense à toi car ton article a résonner en moi avec un tel accent de vérité, que j'y pense beaucoup maintenant.


Bon courage et vivement lundi :-)



maman mymou 13/09/2012 15:40


Pas d'inquiétude!!!


C'est normal... Papa Gégou me trouve chiante en ce moment, c'est normal c'est les hormones. La femme enceinte est égoiste et tres tres hormonale!!! Moi, tout m'agace et Papa Gégou est agacé que
tout m'agace... LOL


Il y a un passage tres bien dans le livre de Laurence Pernoud sur la place et les sentiments de l'homme  Ca
dédramatise la situation ♥

magicitrouille-devient-magicmaman 13/09/2012 15:54



J'ai beau lui expliquer que je ne suis pas "vraiment" moi, il pense que je devrais faire des efforts. Je trouve qu'il pourrait prendre sur lui, bref le serpent se mord la queue!


Qu'il me manque va peut être me faire changer d'atitude envers lui... idem de son côté.