Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 10:43

78319001Vendredi soir, nous sommes allés dîner chez un couple d'amis. En fait nous les avons rencontrés via un autre couple d'amis il y a quelques temps. C'était la première fois que nous nous voyions à 4 uniquement, sans les amis communs, et que nous allions dîner chez eux.

Lors de précédentes soirées nous avions discuté de nos difficultés réciproques à avoir un bébé. Eux étaient un peu plus avancés que nous dans les examens et dans les démarches car ils avaient déjà été rélayé vers un centre PMA. A la date de notre dernière rencontre (un mois environ), ils ne savaient pas exactement ce qui clochait. Là ils savaient, c'est le mari qui est stérile. Ils ont donc entamé le parcours PMA; la réunion avec 20 autres couples, programmation de la première FIV... Ils sont soudés sans être collés, ils racontent ce parcours avec beaucoup d'humour mais pas de détachement. Lui a plus de difficulté à mettre des mots sur la situation mais il ne subit pas les démarches.
Ils sont beaux, je serai très heureuse, très sincèrement (ce qui devient rare!) heureusement d'apprendre que leur première FIV marchera et qu'ils seront parents dans 9 mois.

Dans notre cas à mon homme et moi, nous ne savons pas encore si problème il y a et quelle "sauce nous allons être mangés". Toujours est-il que mon Homme commence à échanger avec d'autres couples qui ont traversé ce que nous traversons, il pose plus de question qu'avant. Il me dit, "comme si tout devenait concret". C'est que jusqu'à présent, ce n'était qu'un projet, une envie, il n'y avait rien. Aujourd'hui, il y a le gyneco, les examens, l'attente pour tous les deux (lui n'a pas vécu les 16 mois de déception à chaque fois que les signes avant-coureurs des mes règles arrivaient...).
Est-ce que ce parcours fera de lui un Papa plus tôt? Un Papa plus attentif à la grossesse? Non que je doute qu'il ne l'aurait pas été sans toute cette attente mais  j'ai l'impression que ce que nous traversons lui fait prendre conscience que l'arrivée d'un enfant est très précieuse et je pense qu'il n'oubliera pas tout cela lorsqu'un bébé grandira en moi, grâce à Lui, à son soutien !

Nos amis ont parlé de leur situation à leur entourage proche, y compris leurs parents et souhaite partager cela avec tous. Moi j'ai écrit un email à ma maman pour lui raconter ce que nous vivons. Cela faisait de nombreuses semaines que j'avais envie de le faire mais à chaque fois que je prenais mon téléphone pour lui en parler, les larmes montaient aussitôt, j'ai donc choisi l'écrit. Je lui ai bien dit que je ne voulais pas que la Terre entière soit au courant et encore moins que nous en parlions au repas de famille. Mon Homme est plus réservé de ce côté là, il ne souhaite pas en discuter avec ses parents, qu'il voit pourtant chaque semaine. Pour moi, mon email a été efficace car ma Maman peut aborder le sujet, me demander comment se déroule les examens sans que je ne fonde en larme (merci ma psy!). Elle en a parlé avec mon père mais je sais qu'elle n'y fera jamais allusion en présence d'autres personnes. Je sais que le jour où je serai enceinte je ne pourrais m'empecher de lui dire, que la magie de l'annonce au 3e mois ne sera pas là mais qu'importe, j'ai besoin de son soutien!



Crédit photo : Getty images

Partager cet article

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

La Fille aux cheveux de lin 21/11/2011 14:38


précieux soutien!

magicitrouille-devient-magicmaman 21/11/2011 14:41



Oh! Que oui!