Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 11:00

Durant toute l'attente qu'a duré nos essais bébé, je ne me projettais que très peu enceinte. J'avais l'impression qu'il s'agissait là d'un point diffcilement atteignable. Après l'attente est venue l'opération qui a permis de m'enlever l'endométriose. Puis est apparue cette grossesse "surprise" bien qu'attendue. J'étais persuadée que ce cadeau était trop beau, qu'il n'était pas pour moi, qu'on allait me le retirer. Passés les 3 premiers mois, j'ai soufflé un petit peu. Les principaux risques de fausse couche étaient éliminés. Puis est arrivée la seconde écho. Nous apprenons le sexe du bébé et on nous annonce qu'il s'agit là d'un petit bébé, qu'il faut surveiller sa croissance. Sans plus nous inquiéter. 15 jours se sont écoulés avant de poser des mots sur ce souci : Retard de croissance intra interin précoce.
Ces 15 jours ont été les seuls 15 jours de ma grossesse où j'ai été sereine, bébé était surveillé, bien que petit, il allait grandir, je pouvais commencer à me détendre et à apprécier mon état. 15 jours durant lesquels j'ai pu imaginer ma vie avec un enfant. 15 jours durant lesquels j'en parlais avec plaisir, sans arrières pensées négatives.

Cela a été de courte durée mais assez pour me faire dire "juste au moment où je commençais à y croire vraiment". 

La suite dira comment je pourrais appréhender une autre histoire, si j'aurais raison de le faire, dans combien de temps. C'est trop tôt pour y penser et ça me fait peur d'y penser. Je sais que la "reum" du blog de bébé a su rebondir après un drame, c'est donc possible mais sous combien de temps, a-t-elle vécu sa deuxième grossesse différement, assez sereinement pour elle? Je suis en ettente de ses réponses mais je sais que les questions sont sans doute précoces...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 6 citrouillesque
commenter cet article

commentaires

Kaellie 18/10/2012 23:00


Je souhaite de tout coeur qure la Vie soit douce avec vous après cette douloureuse épreuve.


Et que tu te questionnes sur la suite est, à mon sens, une chose positive.


Je t'embrasse.

magicitrouille-devient-magicmaman 19/10/2012 09:14



Merci Kaellie

Ginie FemmeSweetFemme 18/10/2012 21:43


Je te souhaite beaucoup de courage pour les moments à venir. Il y a deux ans, je pensais ne jamais m'en remettre. Pourtant, petit à petit, la vie reprend le dessus. On reste marqué, on n'oublie
pas, on est abimé, mais je t'assure qu'on peut être heureux après ça.
Je pense à toi, à vous.

magicitrouille-devient-magicmaman 19/10/2012 09:11



Merci d'être venue inscrire ce petit mot. Ton blog de bébé est la preuve qu'on peut être heureux après. Je m'accroche à ce qui nous attend avant tout.



Banane 18/10/2012 16:15


Une première grossesse comme la tienne ça marque. Durablement je pense.


La mienne s'est bien terminée, puisque notre fils a 5 ans et demi, mais nous sommes passés par : décollement placentaire à 5sa, suspiscion de non évolutivité de la grossesse (pdt 15j),
vomissements intensifs pdt 4 mois, 2eme écho catastrophique avec découverte de malformation + amniocentèse et naissance à 29sa (je passe sur les 3 mois de néonat et les 5 interventions du p'tit
loup)


Les gens ont été surpris qu'on "remette ça" 2 ans plus tard, comme si tout ça pouvait nous empêcher de vouloir donner un petit frère ou une petit soeur à notre guerrier. J'ai eu peur pendant 38
semaines parce que je savais que la foudre pouvait tomber et j'avais peur que ce soit pire cette fois que la précédente.


Donc l'envie est là mais l'insouciance je ne pense pas. Après on peut avoir de très bons moments, même en ayant peur il y a des moments de grâce.

magicitrouille-devient-magicmaman 18/10/2012 16:49



Des histoires comme la tienne sont tout ce que j'ai envie de lire en ce moment. De l'espoir, voir qu'un "après" existe.


Merci pour ton soutien :-)



maman mymou 18/10/2012 14:21


ma Magicitrouille, il ne faut surtout pas que tu penses que le RCIU est arrivé parce que tu as commencé a te relacher et y croire un peu pendant ces 15 jours. Ce n'est qu'une horrible
coincidence. 


Je ne suis pas passer par la donc je ne te peux pas te donner des conseils sur comment appréhender la suite, juste te dire que toutes les mamans / futures mamans que nous sommes, toutes nous nous
inquietons pour nos petits... qu'ils tardent a venir, qu'il viennent et repartent, qu'ils restent : c'est normal d'appréhender et d'envisager le pire... On est humain, on sait que la vie est
précieuse... Encore plus dans votre situation. Mais il ne faut pas que ca te bloque pour le futur. Comme dit Sophia, ca ne peut te rendre que plus forte, et prete pour la suite.


Il faut rester positive, et espérer. Et on est la pour t'y aider quand ca devient trop difficile xxxx toujours ♥ ♥ ♥


 

magicitrouille-devient-magicmaman 18/10/2012 16:47



Oh non, je ne culpabilise pas car je sais que ce RCIU n'a pas de cause expliquée pour le moment. Je sais que je pourrais aller de l'avant même si cela prendra sans doute un petit peu de
temps. 
Je pense en effet que les épreuves renforcent, qu'elles permettent d'être plus forts.
Cette période de latence est diffcile car je suis encore enceinte de ce petit bout et à la fois je sais qu'il n'y a plus de raison d'espérer une amélioration. mais je ne peux pas encore passer à
autre chose alors que j'en aurais besoin, déjà.



Eden 18/10/2012 13:56


Les questions sont effectivment précoce en même temps t'entendre les "poser" reste rassurant.


Cela montre que ton désir d'enfant est toujours présent et que malgré les épreuves tu garde espoir en la vie.


Car je reste persuadé mais cela reste une croyance personelle (voir même religieuse).


Que quelque soit les épreuves mise sur notre chemin, aussi dure soit t'elle nous aide à préparer quelque chose d'encore plus grand que ce que l'on avait même oser imaginée.


Evidemment il faut sortit la tête du tunnel est c'est parfois dur trés dur de se relever, mais la vie j'en reste persuader en vaut la peine.


C'est tout le mal que je te souhaite en tout cas...


 

magicitrouille-devient-magicmaman 18/10/2012 16:43



C'est vrai, tes paroles resonnent bien en moi, je partage ton avis. Garder le moral et avancer est dans mon tempérament mais ça demande une sacré dose d'énergie. J'aime me dire que quelque chose
de beau m'attend pour la suite