Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 18:42

131985516.jpgMon Homme et moi avons reculé le plus tard possible le moment où nous avons mis notre entourage au courant. Annoncer à ses proches que faire un bébé ce n'est pas si facile pour nous n'est pas un moement agrable. On se sent merdeux, honteux et en parler semble rendre les choses encore plus réelles et plus concrètes. Avant ça, les essais étaient entre Lui et moi, une envie non concrétisée. Chaque fois nos proches ont l'impression que nous demandons un peu d'aide. D'ailleurs chaque fois ils ont la même réaction : "si nous pouvons faire quoi que ce soit pour vous, n'hésitez pas!". Evidemment ça part d'un bon sentiment, on se sent entourés, aimés mais évidemment nous n'aurons pas besoin d'eux pour quoi que ce soi de concret. Nous aurons besoin d'eux pour extérioriser nos peurs, nos angoisses, notre impatience. Attention, je ne dis pas que c'est nul, au contraire c'est beaucoup. Mais face à une action qui est simple pour certain (une partie de jambes en l'air) c'est fou de réaliser à quel point nos vies sont chamboulées dans notre cas alors qu'il n'y a rien de concret. Pas de soirée caline mais à la place de nombreux rendez vous avec gynéco, échographe, biologiste.

Donc merci, chers proches de ne pas nous poser de question quand vous voyez que nous n'avons pas envie d'en parler et de nous écouter lorsque des flots de paroles se déversent de nos bouches et qu'on ne peut plus les arrêter.

Aujourd'hui je suis capable de parler de cela sans pleurer. Ce qui n'était pas le cas avant d'aller voir la psy. aujourd'hui je suis capable d'expliquer ce que je ressens et de rester calme lorsqu'on me dit "Mais 18 mois d'essai c'est pas énorme, soyez patients!" Je suis capable de prendre du recul, de ne pas me focaliser sur le médical (les personnes dont c'est le métier font ça beaucoup mieux que moi), d'apprécier notre vie à deux et me rendre compte combien notre couple s'est soudé avec toute cette histoire. 

L'Homme a choisi d'en parler à ses parents la semaine dernière. Ils ont eu une réaction désolée. Comme s'ils réalisaient qu'eux même avaient eu de la chance et qu'il n'avait pas la possibilité de donner la même à leur fils et sa femme. J'ai presque été plus émus par leur réaction que par celle de mes parents. Mes parents m'ont parus gauche, incapable de cerner la situation, de réaliser que ce n'était pas juste une lubie de ma part. Ma mère m'a même dit la semaine dernière "ah mais alors vous allez forcément devoir avoir recours à une aide médicale?". Mais tu crois que ça m'amuse de courir de gynéco en échographie pelvienne? 

Bref c'est maladroit mais c'est gentil, une façon d'en savoir plus, de poser une question un peu détournée pour amorcer la discussion. 

Ça ne me blesse plus, c'est déjà ça. J'ai appris à me préserver. L'Homme a encore du mal... 

Partager cet article

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

La fille aux cheveux de lin 10/01/2012 22:01


Oh quel sujet délicat ça, le dire à la famille...Nous on ne l'a toujours pas fait, et nous n'arrivons pas à le faire! 

magicitrouille-devient-magicmaman 11/01/2012 08:39



Faites le comme vous le sentez. Moi j'en avais parlé à mesp arents car ils habitent loin et que je les ai une fois ou deux par semaine. Comme je n'avais plus que ça en tête, je ne leur parlais de
rien. Depuis qu'ils savent, je peux leur dire qu'on a eu une semaine chargée avec les exam et les RDV chez le gyneco. Ils ne sont pas intrusifs, ils attendent que j'en parle.
L'Homme a eu envie la semaine dernière d'en parler avec les siens que nous voyons plus régulièrement. Il en a parlé avec sa mère d'abord par téléphone puis de nouveau à table lorsque nous étions
tous les 4, ses parents et nous.
Si l'envie ne se fait pas sentir, ça ne sert à rien d'alerter tout le monde. Si tu y penses c'est qu'une partie de toi a envie de le faire je pense. 



sophie l'attente 10/01/2012 19:31


Les gens peuvent avoir des réflexions blessantes et maladroites mais ce n'est pas méchant.ils ne peuvent pas comprendre ils n'ont pas vécu cette épreuve..

magicitrouille-devient-magicmaman 10/01/2012 19:33



Tout à fait d'accord, il faut se mettre à leur place mais avant ça il faut encaisser et pour cela extérioriser (merci le blog!!)