Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 09:10

preparation-jeux-olympiques-londres-2012-escrime-1.jpg

Je me souviens que j'ai dit et même écrit que je ne changerai rien à mon rythme de vie et de sport une fois enceinte. Je me disais qu'il n'y avait aucune raison pour que je bouleverse tout. J'ai suffisamment entendu "la grossesse n'est pas une maladie". Et pourtant, vivre une journée "normale" (oui la formule est à la mode) me paraît déjà être une bonne chose de faite!

Je me rappelle même des scandales de dopage des athlètes de pays de l'est dans les années 50 dont j'ai retrouvé quelques mots :

Depuis les années 50, plus d'un tiers des athlètes féminines de certains pays de l'Est notamment auraient été enceintes. Ce taux est bien supérieur à celui trouvé dans le reste de la population. Et pourtant, les sportives ne font pas plus d'enfants que leurs homologues sédentaires.
Fin des années 80, l'affaire de nombreuses fois pressentie et évoquée durant 40 ans explose au grand jour. Des entraîneurs engrossaient des athlètes puis les faisaient avorter afin de profiter des effets physiologiques liés à la grossesse. Les sportives pratiquant les activités d'endurance étaient les plus concernées.
Les effets de la grossesse sont proches de ceux engendrés par l'entraînement de durée. Le cœur augmente de volume, la quantité d'hémoglobine (pigment assurant le transport de l'oxygène) est accrue, la ventilation est quasiment multipliée par deux. La consommation maximale d'oxygène de l'organisme peut être augmentée de 10 à 30%.
Afin de bénéficier de tous ces avantages sans avoir à subir le désagrément d'une prise de poids exagérée, la grossesse était interrompue après 3 à 6 mois. 
Bien évidemment, tous les cas de sportives enceintes ayant accomplit des exploits ne relèvent pas du dopage.

Je veux bien croire en ces mots mais sincèrement j'ai du mal à croire que sur moi, ça fait l'effet d'un entrainement appuyé. Je sens l'accélaration de mon rythme cardiaque, ça oui, mais j'ai l'impression d'être dans du coton, je ne suis pas très bien en station debout prolongée, j'ai peu d'énergie comme après un bain trop long et trop chaud.
J'ai essayé de m'allonger, de me coucher tôt, de faire une bonne et grande nuit, le résultat est le même à mon réveil (d'autant que je saute un cycle de sommeil et que le lever est difficile). Cette fatigue a entrainé ma paresse, j'ai "séché" le sport, sans que ça ne m'apporte de satisfaction ou de repos salvateur. J'ai donc décidé de prendre le contre-pied de ma feignantise; je vais troquer la course à pied pour la natation. Comme il fait chaud, je serai contente de me raraichir, ce sera toujours ça de pris!

Je n'ai pas envie de tomber dans le cercle vicieux d'être sans arrêt fatiguée, de renvoyer une image peu positive de moi à mon entourage, notamment à l'Homme. Ceci dit, il a bien compris que mon moral et ma confiance en moi tenanit à peu de chose; vendredi je me suis offert une séance chez le coiffeur (rien de fou, juste une coupe, mais j'en ai avait vraiment besoin!), le soir même j'avais de nouveau envie de me maquiller, de lui plaire, de le séduire. Ma libido est revenue... 36 heures... Bon c'est déjà ça! D'ailleurs, le week end s'est plutôt très bien déroulé, je n'ai plus eu de nausées, j'étais en forme. Depuis lundi, c'est revenu. Je me demande si ce n'est pas un peu psychologique aussi... lundi j'avais rdv avec le beau docteur et il m'a fait parlé de mes petits maux. Est-ce qu'en reparler m'a fait repenser à cela et y être plus réceptive?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 2 citrouillesque
commenter cet article

commentaires

maman mymou 20/06/2012 23:08


Elles n'avaient pas trop le choix... et ca a duré jusque dans les années 80, jusqu'a la chute du mur de Berlin. C'était ça aussi la ditacture communiste... :-(


Beaucoup de records du monde en natation ou en athlétisme sont restés unvaincus pdt des années...

magicitrouille-devient-magicmaman 21/06/2012 10:04



Merci Maman Mymou pour ce petit cours d'histoire!



Kaellie 20/06/2012 22:29


Mais c'est horrible !! Et ces pauvres femmes se laissaient faire ?? :/


Sinon, je ne suis pas une très grande sportive donc je ne peux pas t'aider mais, ceci dit, la natation me semble un bon compromis !


 

magicitrouille-devient-magicmaman 21/06/2012 10:03



Elles n'avaient guère le choix, c'était un moyen de gagner de l'argent en ces temps difficile de l'ère soviétique...


J'ai pris mon courage à deux mains et suis allée nager, ça m'a fait beaucoup de bien! A réitérer!



maman mymou 20/06/2012 14:43


Avec le Nux Vomica, j'ai beaucoup moins de nausées, mais si je prends la voiture ou le bus, ca revient... Ce n'est pas psychologique, il faut juste que tu trouves ce qui les cause plus .

magicitrouille-devient-magicmaman 20/06/2012 15:10



C'est difficile car le plus souvent c'est quand je travaille. Je n'ai pas un travail très ohysique je suis derrière un bureau au téléphone la plupart du temps :-)


Ma,nger me fait du bien. Je me force à manger des fruits même si j'ai envie d'un Big Mac!!