Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 20:06

Il m'arrive ces derniers jours de repenser à l'année dernière à la même période, de réaliser que l'on venait de nous faire basculer dans l'horreur, dans la peur et l'angoisse. Sentiments qui ne nous ont plus quittés jusqu'à la naissance de Petite Citrouille.

Si seulement on m'avait offert un oeil magique qui m'aurait permis de voir une minute de ma vie d'aujourd'hui, je n'aurais pas eu l'ombre d'une angoisse.
Si on m'avait dit à ce moment là que j'aurais aujourd'hui une petite fille pleine de vie, très souriante et incroyablement mignonne, jamais je ne me serais fait autant de souci.

Jamais nous n'aurions ne serait-ce qu'une seconde penser à interrompre la grossesse. Voilà les mots sont lachés. Je culpabilise de façon incroyable en me disant que cette petite merveille ne pourrait ne pas être là. Et ces médecins que je haïssais il y a un an, sont aujourd'hui les anges gardiens de mon petit bébé. Eux qui nous ont fait peur mais qui en même temps nous ont empêché de faire la plus grosse erreur de notre vie. Sans cette interdiction de procéder à une interruption médicale de grossesse, nous n'aurions pas cette incroyable chance de voir notre Petite Citrouille grandir et s'épanouir un petit peu plus chaque jour.

Le bonheur tient à peu de chose...

Je n'ai pour le moment que la solution de mettre un mouchoir sur ces horribles mois d'angoisse et sur ma culpabilité pour offrir la plus jolie des vies à cette petite victoire qui dort sagement dans son petit lit en ce moment même.

 

Typic.jpg
Désolée pour la médiocre qualité de cette photo (j'avais peur de la réveiller!!)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sophielattente 08/10/2013 17:17


Oui ca va mieux, encore quelques douleurs par ci par là et surtout beaucoup beaucoup de fatigue mais BB est plutôt cool il m'aide à me reposer !

sophielattente 08/10/2013 15:27


Période très difficile mais rappelle toi aussi le discours très dur des médecins, comme Maman Mymou je pense que vous aviez adopté un mécanisme de défense pour ne pas trop souffrir parce que vous
l'aimiez déjà si fort ce bébé. Ne sois pas trop dure avec toi, tu as fait avec ce que tu as pu à l'époque. Des gros bisous à vous 3

Magicitrouille 08/10/2013 15:42



Oh comme je suis contente que tu commentes ici! ça va mieux?


Merci pour tes gentils mots. Je pense fort à toi



Sophia 07/10/2013 21:06


Je me souviens de cette période, je vivais moi-aussi dans l'angoisse, ça avait basculé peu de temps après toi, le 7  octobre l'an dernier, j'étais hospitalisé depuis 5 jours et
j'attendais... 


Je comprends ton sentiment, n'est-il pas humain? Mais n'oublie pas que vous vous battiez contre un possible handicapé mental, vous n'en saviez rien... et moi aussi, j'aurais eu peur à ta place,
moi aussi, j'aurais envisagé l'IVG.


Vous avez un ange qui veille, sur vous, sur elle.


Elle est là

Magicitrouille 08/10/2013 08:08



Oh oui une période difficile pour toi aussi!!
Je pense que c'est humain, ça restera toujours dans un petit coin de ma tête et ça deviendra de plus en plus petit au fur et à mesure que Raphaëlle grandira et que l'ange veillera sur nous
 



maman mymou 07/10/2013 20:55


Ne te sens pas coupable ma citrouille, ce sont ces même médecins qui vont fait peur avec leur diagnostique sans réponse. C'est donc surtout à eux qu'incombe la faute de poser des diagnostiques
sans être sûr... Au fond de toi, tu étais incertaine, dans l'incompréhension totale de ce qu'il pouvait se passer.


Tes pensées étaient un mécanisme de défense pour ne pas trop souffrir, tu avais peur, c'est humain. Nous avons toutes étaient là et il était bien plus facile pour nous de garder l'espoir pour
vous 3. Ça sert à ça les copines aussi ♥


Bébé citrouille est la preuve vivante que la roue tourne, et qu'au bout du tunnel il y a la lumière, que l'espoir n'est pas en vain. 


Et j'adore la photo !!!!

Magicitrouille 08/10/2013 08:12



Heureusement que les copines étaient là, c'était un second souffle à chaque lecture de commentaire. Oui ça m'a permis de garder espoir, de prendre du recul aussi parfois et finalement de voir
naître une petite puce pleine de vie aujourd'hui. La roue tourne toujours, c'est un credo