Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 19:39

Aujourd'hui nous avions rendez-vous avec le doc PMA, le fameux magicien. Je le revoyais pour la première fois depuis la coelioscopie. Il était content de voir que ça avait été bien utile. Il m'a félicité d'avoir été raisonnable et d'avoir choisi cette option plutôt que de nous lancer dans les insémintaions directement et d'essuyer des échecs.
Aujourd'hui, la situation est donc un petit peu plus nette mais il n'en reste pas moins que le temps presse comme il dit car ma réserve ovarienne n'est pas top.  

Nous entrons donc officiellement en PMA.

Ce serait une bonne surprise si une grossesse arrivait naturellement mais nous lançons tout de même le processus IAC (Insémination artificielle avec sperme du conjoint). En parralèle, nous allons préparer un dossier pour passer en commission FIV (Fécondation In Vitro). Comme ça, si la première insémination ne fonctionne pas, nous pourrons poursuivre avec une FIV sans perdre trop de temps.

Je suis tout doucement en train de faire le deuil d'un bébé couette car même si cela reste possible, je n'y crois guère... si ça arrive ce sera une belle surprise, un extraordinaire cadeau, en attendant ce petit travail sur moi même permettra d'être moins déçue à l'arrivée de mes prochaines règles.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Médical
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 10:29

photo-copie-1.JPGBonne question qui fait partie des requêtes de la semaine! Nous allons tenter d'y répondre ensemble. 

La définition
Wikipedia nous dit : La méthode des températures, aussi appelée méthode de la courbe thermique ou méthode Ogino-Knaus ou encore méthode symptothermique est une méthode de contraception naturelle, ou, au contraire de conception naturelle.

Le principe
Le principe de cette méthode est de mesurer sa température à l'aide de notre ami le thermomètre, le matin avant de poser le pied à terre, idéalement à heure fixe et avec une hygiène de vie saine (Oui, car une bonne cuite la veille joue sur le sommeil et donc la température, idem pour un repas très gras ou trop sucré...). Bref il s'agit ensuite de noter les températures jour après jour et de les reporter sur un graphique. Au cours du cycle, il y a un décalage de température entre la première partie du cycle (avant l'ovulation) et la seconde partie (après l'ovulation. Dans la seconde partie du cycle, la températre augmente de quelques dixième en raison de la présence de progestérone, hormone dégagée après l'ovulation.
Cette méthode peut être couplée avec d'autres signes de fertilité : l'étude des glaires cervicale (là je vous renvoie chez Sophie qui en connait un rayon sur le sujet, moi je n'ai jamais réussi à interpréter quoi que ce soit) et celle du col de l'utérus.

Intérêt
Pour la contraception : la courbe de température peut petre utilisée comme contraception non médicale. Elle permet de déterminer le jour ovulatoire. La température ainsi augmentée de quelques degrés du fait de la présence de la progesterone, se maintient en plateau jusqu'à la veille ou l'avant veille des règles. A ce moment, elle chute pour rtrouver son niveau pré-ovulatoire. Ainsi, les rapports non protégés sont permis à partir du 3e jours de la phase en plateau.
Pour répondre à la question initiale; peut-on faire confiance à la courbe de température pour la contraception? Il est reconnu que cette méthode n'est pas la plus fiable. Certes, elle a pour mérite d'éviter toute sorte de médicalisation et d'être quasi gratuite. Cependant, il ne faut rien laisser au hasard pour garantir la fiabilité de la méthode. La courbe ne peut pas toujours être interprétée avec précision et sécurité, notamment en cas d'infections, même légère (rhume par exemple) qui peut provoquer uune légère montée de la température, en cas de réveils nocturnes, l'adolescence...
On joue donc un jeu dangereux lorsque cette méthode est utilisée comme unique moyen de contraception, notamment en cas de forte fertilité du couple.

C'est là que nous passons de l'autre côté du miroir, celui où je suis depuis plusieurs mois.

En cas d'infertilité : La courbe de température permet de répondre à des questions "basiques" et importantes pour la première étape du bilan de fertilité. Cette méthode permet de vérifier s'il y a une ovulation (s'il n'y a pas de décalage thermique avec une courbe en deux parties distinctes, il y a alors absence d'ovulation), si elle est de bonne qualité. A contrario de l'intérêt décrit plus haut, elle permet de connaître sa période de fertilité et donc de pouvoir "viser" au plus juste. Par ailleurs, elle permet de connaître la date exacte d'ovulation. On a parfois l'impression de perdre son temps en faisant cette courbe, d'autant que pour être interprétable, il faut s'y tenir sur 3 cycles, mais elle est la base de départ d'un diagnostic de mauvaise ovulation ou d'un trouble hormonal et c'est grâce à elle que des dosages hormonaux pourront être prescrit au meilleur moment.
Il y a une bonne raison au fait qu'elle soit demandée sur 3 cycles: comme énoncée plus haut, la courbe de température peut varier pour des raisons différentes que la présence de progestérone : infection, stress, trouble du sommeil, alcool...
Pour répondre à la question initiale, peut-on faire confiance à la courbe de température? C'est une méthode ancienne qui a eu le mérite, dans mon cas de me rassurer. J'avais auparavant investi dans des tests d'ovulation très cher, je les ai utilisé durant 3 cycles mais je n'ai jamais été persuadé de la véracité des infos fournies (test d'urine emettant un petit graphique qui évolue en fonction de la fertilité supposée). Je trouvais la méthode "thermomètre" archaïque mais juste. La température ne ment pas. Ça n'a pas joué sur mon "psychologique" car je ne suis pas tombée enceinte depuis, mais sans doute parce qu'il y a autre chose qui cloche...
Le gynéco PMA qui nous suit a souri lorsque je lui ai expliqué que ma gyneco de ville (proche de la retraite, donc de l'ancienne école je pense) m'avait demandé de faire ces courbes. Pour lui, ça ne vaut pas grand chose. Il m'a fait faire un cycle sous monitoring (plusieurs echo pour suivre l'ovulation), il a ainsi pu vérifier "pour de vrai" que mon ovulation était OK. 
Je pense donc que ça dépend beaucoup du médecin sur qui on tombe. Dans mon cas, ça eu le mérite de me stresser un peu moins. Pour certain couple, "apprendre à viser" suffi à déclancher une grossesse, donc la courbe de température est la plus facile à mettre en place et la moins onéreuse.

Et vous, l'avez vous utilisée? Combien de temps? Quel est votre avis sur la question, peut on faire confiance?

 

Crédit photo : "Docteur je voudrais un bébé!", prise par moi et retouchée par Instagram, mon nouveau joujou du moment (appli géniale pour retouchée les photos et les partager) - mon pseudo? facile! Magicitrouille. Rejoignez moi :-)

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Médical
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 17:42

Me voilà de retour.

De New York d'une part, un week end fantastique, je vous raconterai cela lors d'un prochain billet.

Je suis aussi de retour de ma cœlioscopie. Tout s'est bien passée, elle n'a pas été inutile car le chirurgien à dit lui même qu'il y avait beaucoup d'endométriose. Il est allé jusque sur la vessie et l'intestin, en plus de l'utérus. Un vrai champ de bataille je vous dis!!
Sur une femme plus âgée ou avec un enfant, il aurait enlevé la trompe gauche qui est en mauvais état. Mais comme je n'étais pas prévenue évidemment il n'en a rien fait. Il a enlevé 90% de l'endométriose présente, ce qui devrait grandement augmenter la fertilité. Voilà donc une bonne chose de faite! Je n'ai pas eu de difficultés au réveil.
Comme l'opération a été plus longue et plus difficile que prévue, je suis restée un jour de plus à l'hôpital. Je suis rentrée hier midi à la maison. Aujourd'hui je suis fatiguée, mon ventre tire et j'ai très mal dans le bas du dos (bizarre?) et aussi j'ai comme des fourmis en haut de la cuisse gauche(?). Je ne sais pas à qui je pourrais en parler car il n'est pas prévu de visite post op... Peut être faudrait il que je la provoque?

Bilan positif donc et beaucoup d'espoir pour la suite! Comme prévu, l'Homme est parti pour la semaine, à son stage de Kung Fu. Ma maman arrive des ce soir. Je vais me faire dorloter! Merci pour vos petits mots gentils durant être fin de semaine.

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Médical
commenter cet article
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 15:18

Les vacances ont été top. J'aurais l'occasion de développer car la cargaison de copains contenait aussi une copine enceinte... Mais pour faire bref ; de la poudreuse à gogo, une station vide de vacanciers, un très beau soleil en fin de semaine, de bons repas, de franches rigolades.

De retour du ski, la neige nous a suivi et nous avons eu un dimanche tout blanc et froid, de quoi prolonger l'impression d'y être encore un peu.

 

Tellement bonne vacances que l'atterissage ce matin a été dur. D'autant que j'avais rendez vous avec le beau chirurgien pour la coelioscopie. En fait il n'est pas si beau mais il est très sympa! Il a confirmé que j'avais pris la bonne décision lorsque j'ai choisi l'opération avant de débuter une insémination ou ne FIV.

J'ai posé les questions que j'avais listées :

  • Que peut on trouver à l'opération? Ce qu'on ne peut voir aux clichés (endométriose, fibrome...)
  • Que va-t-il faire? enlever endométriose, a priori c'est la chose la plus coura,te qu'il voit et le symptome le plus courant de l'infertilité et règles douloureuses (je lui ai bien spécifié que j'avais mal les deux premiers jours et que la douleur passait avec un Advil)
  • Durée de l'opération? Environ 1h
  • Durée de l'hospitalisation ? Environ 2 jours
  • Les cicatrices? Une dans le nombril et 2 ou 3 plus bas selon les gestes à pratiquer
  • Arrêt de travail? Je suis à mon compte et je peux bosser depuis mon lit alors n'a que peu d'intérêt mais il m'a dit une semaine, un peu plus si j'avais été salariée.
  • Reprise du sport? Un mois après l'opération
  • J'ai oublié de poser la question de la sonde urinaire, Barbidou... Zut!!

Rude négociation pour la date de l'opération!

En effet l'opération doit être réalisée en début de cycle. Mon prochain cycle débutera le 22 Février a priori (je ne crois plus tellement qu'on y arrivera avant l'opération désormais mais sur un malentendu...). Le chirurgien opère le mardi et le mercredi. Il voulait donc que je rentre à l'hopital le 28 février à 16h pour me faire opérer le 29. Seulement mon homme m'a offet un weekend surprise du 24 au 28 inclu et nous rentrons trop tard pour que je rentre à 16h à l'hosto. 
Pas moyen de décaler ce weekend car l'Homme a déjà payé les billets d'avion.
Le chirurgien me propose alors le mois suivant... le 28 mars. Pas moyen, c'est le concert de Bénabar, j'ai deux places hyper bien situées, pas question que je les vende!

Je négocie et demande si au lieu d'être opérée dans la petite clinique près de chez moi, je ne peux pas l'être dans une autre un peu plus grande et un peu plus loin de chez moi, à Marseille (ça y est on devient intime, je vous dévoile dans quelle région je vis !!). Le chirugien me dit OK, que je dois négocier avec l'anesthésiste pour rentrer le plus tard possible à l'hopital, à mon retour de week end.
Je serai donc opérée le mercredi 29 février.

 

Je vois l'anesthésiste lundi, il va falloir que j'use d'argument pour avoir gain de cause, mais j'y crois. 

 

Je suis rassurée car avec ces infos je peux maintenant imaginer comment tout cela va se passer. Je suis bien contente que l'opération soit après mon week end surprise car où que l'on aille, j'y penserai moins. Je suis contente que ça ait lieu bientôt, plus vite ce sera fait, mieux ce sera !!

 

Crédit photo : Overblog bug donc pas de photo d'un beau docteur, Sophie, tu me prêtes Carter? C'est juste pour que je sois rassurée, hein, après je te le rends!

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Médical
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 17:31

Nous voici à la fin de notre mois marathon pour les examens. Nous avons fait chacun un bilan hormonal. L'Homme a refait un spermogramme, une écho de la prostate (oh joie dans notre foyer depuis que l'ordonnance nous a été remise!!) et fera une echo des testicules pour "fournir le dossier".
De mon côté, en plus du bilan hormonal, j'ai eu le monitoring du cycle, des prises de sang autour de l'ovulation. En plus de tout cela, le magicien m'a détecté un souffle au coeur. Il a souhaité que j'aille voir un cardiologue. J'y suis allée hier, je vous passe les détails mais après plusieurs examens, c'est un souffle bénin (ça aurait été quand même pas de bol que ce soit un gynéco qui décèle un truc cardiaque important...).

 

Conclusion:

Monsieur : bilan hormonal nickel, asthénospermie mais plus d'un milliers de spz dans le recueil donc OK pour une insémination.
Madame : là ça se complique! Bilan hormonal pas top : déficience ovarienne (décryptage : faudra se décider pas trop tard si on veut une famille nombreuse), appareil génital toujours douteux, peut être de l'endométriose...

 

Alors, le magicien nous a laissé deux solutions :

  • soit on débute les inséminations et si au bout de trois ça ne marche pas, on sera en droit de se demander si quelque chose n'a pas été vu chez moi. 
  • Soit on fait en sorte de tout voir dès maintenant voire de réparer si besoin grâce à une coelioscopie et on débute les inséminations avec un champ de bataille tout propre. 

Le dilemne est difficile vous allez me dire car rien n'empêche que la première insémination ne marche pas même sans la coelioscopie. Oui mais, si ça ne marche pas, comment saurons-nous si n'a pas marché car ça arrive ou parce qu'il reste un truc qu'on a pas vu?

Je n'ai pas réfléchi très longtemps finalement. J'ai choisi la coelioscopie. Je ne le fais pas de gaité de coeur mais au moins si y'a quelque chose à faire là dedans, autant que ce soit fait.  

 

Je flippe de cette opération, non pas que je sois une flipette mais parce que je n'ai jamais eu à faire au domaine médical avant aujourd'hui. C'est un monde inconnu et comme tout ce qui est inconnu, ça me fait peur. J'imagine que je serai un peu plus rassurée après avoir rencontrée le chirurgien. J'ai vu sa photo sur Internet, il est bel homme en plus :-)

 

Je rêve d'une histoire à la Luciole (merci Lulu). Sait-on jamais?

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Médical
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 19:17

sous-la-couette.jpgCe cycle est le cycle témoin. Le magicien a donc demandé un monitoring sur cycle naturel (sans stimulation ovarienne).

Il permet de s'assurer de la qualité de l'ovulation et de suivre l'évolution de celle-ci.

 

J'ai donc débuté avec une écho pelvienne au tout début du cycle (J3 si je me souviens bien) qui a montré 7 follicules sur la droite et 7 follicules sur la gauche. Puis j'ai enchanté hier avec l'echo pre-ovulation qui montre un "beau" (dixit le gyneco qui a fait l'echo) follicule de 18 mm à gauche. Je vois ensuite le gyneco de garde qui me demande de faire une prise de sang pour mesurer les taux liés à l'ovulation (désolée pour le peu de détail j'ai du mal à retenir les termes médicaux). En fonction des résultats, elle me dit qu'on me passera un coup de fil en fin de journée. Si ce nest pas le jour de l'ovulation, il faudra que je revienne le lendemain. Le soir, la secrétaire me laisse un message me demandant de revenir le lendemain.

Rebelote, le lendemain, donc, RE echo pelvienne et RE prise de sang et RE quelques minutes dans le bureau du gyneco de garde. Elle me dit "c'est le moment d'avoir des rapports". Autant vous dire que ça va être la fête sous la couette ce soir!!

 

Ce serait quand même fou de réussir à faire un bébé couette ce mois ci, juste parce qu'on nous aide à viser pile! Ceci dit, l'Homme a fait un spermogramme hier. Ne dit-on pas qu'il faut 48h d'abstinence pour avoir le top des spermatozoides? On verra... en tout cas ça me plairait bien de ne pas avoir à subir la coelioscopie dont m'a parlé le magicien. Il ne m'en a pas parlé lorsque je l'ai revu, peut être pour prendre les choses dans l'ordre...

 

Nous revoyons le magicien le 18 pour faire le point sur ce cycle témoin et faire le point sur le cas de l'Homme également. Nous serons enfin fixé sur notre cas. 

 

Bon allons essayer de faire un bébé couette, quand même sur un malentendu, ça peut marcher!

 

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Médical
commenter cet article
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 14:14

on-the-road1.jpgTout d'abord, je souhaite une belle année 2012 à tous ceux et toutes celles qui passent par là. Il parait que les Incas ont prédit la fin du monde pour le 21 décembre, alors autant la vivre à fond !!

J'ai débuté l'année en beauté avec le sourire et les bisous d'amis d'enfance que je n'avais pas vu depuis moult années, avec un TGV de retour de Paris plein à craquer et surtout avec un jeune couple dépassé par leur bébé tout neuf et très pleurnichard. Après une nuit blanche c'est toujours agaçant de voir que les parents ne font rien pour essayer de ne pas (trop) déranger leurs voisins de voyage.
L'Homme a décrété, en sortant du TGV "Quand j'aurai un enfant, je me ferai un plaisir de voyager avec lui pour emm**der les gens comme je l'ai été depuis que je prends le train!!" C'est dit...

J'ai débuté l'année avec une sonde échographique dans la ***. Eh oui! Le monitorage du cycle a débuté lundi. Résultat : 7 follicules à droite et 7 follicules à gauche. Le doc n'a pas vu de trace d'endométriose (échapperai-je à la coelioscopie pour 2012? Suite au prochain épisode...)

Pour mon troisième jour de l'année, j'ai revu le magicien. Deuxième écho pelvienne lundi, un exam cardiaque car il m'a décelé un souffle au coeur à la première consultation. Mon médecin généraliste me l'avait déjà indiqué mais ça ne semblait pas l'alarmer. Pour le magicien, ça permet d'avoir un examen complet de mon état de santé et de rassurer un anesthésiste le jour où j'accoucherai et que j'aurai besoin d'une péridurale... bon... allons-y alors...
Mais par dessus tout, c'est l'Homme qui est ravi, il a le droit à 2 autres examens interessants : echo des testicules et de la prostate. Autant vous dire qu'il s'en réjoui d'avance. 
Mon esprit sournois est bien content de ne pas être la seule à subir des examens casse pied, à courir à droite et à gauche et à m'inquiéter des résultats (même si bien sûr il s'inquiète des miens).

Une fois les résultats de tous ces examens en poche, le magicienn pourra nous dire précisemment vers quoi on s'oriente. En l'état actuel des choses, il penche pour l'insémination sous réserve des résultats de l'Homme.
J'ai demandé quand pourrait débuter les "hostilités" et il m'a répondu qu'on pourrait passer en "commission" en février (j'ai pas demandé de détail encore, si quelqu'un en a, je suis preneuse...) et débuter un protocole insémination ou FIV en mars.

J'ai l'impresson de vivre tout cela de loin, de lire un roman et d'attendre la fin avec impatience, par curiosité de connaitre l'issu de l'histoire. Ai-je enfin réussi à prendre du recul? Un peu de sagesse ma bonne dame !!

 

Crédit photo: Vicky Beeching - Nous sommes "on the road". Il parait que le chemin est aussi bon que l'arrivée... profitons-en alors!

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Médical
commenter cet article
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 11:32

J'ai suivi les conseils qui m'ont été donnés en commentaire après cet article là et j'ai considéé que mon J1 était au 29 décembre 2011. Aujourd'hui, en J2 donc, (suivez hein!) me voici en route vers le labo, en possession de mon ordonnance de 3 pages rédigées par mon magicien. Plein d'hormones à analyser. J'ai lu sur le site de la clinique du magicien (enfin, ce n'est pas vraiment la sienne, mais vous m'avez compris) que toute prise en charge pour une insémination ou autre, nécessitait une analyse globale de l'état de santé du couple. D'où les examens pour l'Hommme et moi à faire ce mois-ci.

J'ai la chance d'avoir un petit laboratoire d'analyse dns la petite ville où j'habite, c'est bien pratique car ça m'évite de courir plus loin. Par flemme j'ai pris ma voiture mais j'aurais très bien pu y aller à pied.
Aucune attente, une piqure pas douloureuse, 8 flacons de prélèvements (j'ai compté!) et des résultats en début de semaine. Je pense que l'Homme ira dans la journée également. Nous voyons le magicien mardi matin.

En attendant, nous prenons le train pour Paris ce soir. Nous retrouvons des amis et demain nous fêterons l'anniversaire d'un très bon copain; Ben. Je le connais depuis notre année de 6e. Nous avons tout de suite été amis et ce durant nos 4 années de collège. Ensuite nous sommes allés dans le même lycée mais nous sommes un petit peu perdus de vue. Nous sommes retrouvé un peu en terminale, puis plus encore lorsque j'ai eu muri et que je suis devenue moins conne (oui j'ai eu une période très conne). Il a eu de nombreuses déceptions amoureuses mais à chaque fois il y croyais, un peu comme Ted dans How I met your mother. Et puis voici presque 2 ans il nous a présenté une jolie demoiselle qu'il épousera en septembre prochain.Il est né le 30 décembre et il n'a donc jamais eu l'occasion de fêter son anniversaire entre copains, et encore moins la possibilité d'avoir une fête surprise. C'est donc ce que nous ferons demain soir. 

Pas de vrai réveillon qui nous casse les pieds à tous mais l'anniversaire en grande pompe de Ben!

 

 

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Médical
commenter cet article
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 15:08

Bon déjà, je n'ai trouvé aucune info concernant "Hühner"... ça me tracasse... C'est un médecin? Si quelqu'un a des infos, qu'il n'hésite pas à me les envoyer. J'ai juste compris qu'a priori ça veut dire "poule" en allemand puisqu'une recherche Google images ne me donne que des photos de poules...

Revenons à nos moutons et au test de Hühner; après le-dit câlin (pas un brin programmé hein!), me voici dans le labo où le magicien allait me faire le prélèvement post coïtal (j'aime l'expression!). Il me montre "l'outil" qu'il allait utiliser; une espèce de grande paille fine avec une genre de petite ventouse minus au bout. L'idée est de l'introduire dans le vagin et d'y aspirer de la glaire. Normalement dans cette glaire devrait se trouver également des spermatozoïdes. 

Le test de Hühner permet en effet de connaître la qualité de la glaire cervicale et le comportement des spermatozoïdes in vivo dans la glaire. Il est proposé quand on a un doute sur l'infertilité masculine ou sur la qualité de la glaire (trop acide ou infectée). Source : Ma Bible du moment

Le prélèvement effectué (ça fait pas mal du tout), je donne les résultats des examens déjà effectués au magicien. J'ai fait des photocopies du spermogramme, de l'hystéro, et de l'echo pelvienne. Pendant que j'attends les résultats du prélèvement, il me dit qu'il regarde tout ça et qu'on se revoit après pour en discuter (déjà ça sentait pas bon!). J'ai de la chance car le magicien a ses entrées auprès des analystes du labo. J'ai les résultats en 10mn, puis je reviens dans le bureau du magicien qui me présente au passage son associée. Une jolie jeune femme souriante (je n'ai même pas retenu son nom). Il me dit que si un jour il n'est pas là je peux demander à la voir. Bon ok toujours bon à savoir. Il montre mon hystero à son associée, ils échangent tout un tas de termes médicaux et le diagnostic de la femme est le même que celui du magicien, avant même qu'il n'ait dit quoi que ce soit. Au moins ils sont d'accord c'est déjà ça. J'essaye tellement de comprendre ce qu'ils disent que je n'ai même pas eu le réfexe de demander quel était le diagnostic.
Je m'installe devant lui pour qu'il m'explique. Les résultats du test de Hühner ne sont pas bons; pas assez de spermatozoides, pas beaucoup de glaire... bref pas très brillant. D'autre part il suppose une endométriose car il a remarqué des petites taâches bleues sur les parois de l'utérus + une petite douleur à un endroit précis. 

Bref il voudrait être sûr que rien d'autre que des spermatzoides lents empêchent une grossesse avant de tenter une insémination. Il veut éliminer la piste de l'endométriose. Il nous a donc prescris une prise de sang à tous les deux avec tout un tas de chose à analyser, un autre spermogramme pour faire des examens plus possés (spermoculture) et pour moi des échographies tout au long du prochain cycle (la première entre J3 et J5), une autre à l'ovulation et la dernière avant la fin du cycle.
Avec tout ça le magicien en saura déjà plus, il pourra décider de ce qu'on fait. 

Ce qui m'inqiète le plus c'est qu'il m'a dit que je n'allais sans doute pas échapper à une coelioscopie pour repérer l'endométriose. Ça me fout un peu les jetons car cet examen se pratique sous anesthésie générale. Je n'ai pas très envie d'y penser pour le moment...

Je suis triste de me dire qu'on est pas sortis de l'auberge pour concevoir ce bébé et en même temps je me dis que ça y est, les examens sont enclanchés, qu'on s'occupe de notre cas, et que petit à petit on va déblayer les pistes et peut être résoudre le problème. 

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Médical
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 09:27

10098241.jpgRendez vous était donc pris avec ce ponte de la PMA dans la région, depuis la veille, grâce à une gentille inconnue qui a eu l'intelligence et la bonté d'appeler le secrétariat pour annuler son rdv.

Nous avions donc rendez-vous à 15h30. A 15h, au moment de partir, j'appelle la secrétaire, comme elle m'avait demandé de le faire pour connaître le temps de retard du médecin. Un peu en retard, beaucoup en retard? Elle m'annonce (à 15h donc) qu'il n'a pas terminé ses consultations de la matinée. Ça annonce la couleur!
Nous reculons notre départ, nous rappelons à 16h30, on peut partir, il nous prendra vers 17h30. Il n'y a pas trop d'embouteillage, on y arrive en 30 minutes plus le temps de trouver deux fois une place car je mettais trompé dans l'adresse (j'avais compris n° 145 au lieu de 345, ça arrive...). L'Homme n'est pas content de sortir du parking pour chercher de nouveau une place...
On arrive au centre à 17h30 tout pile. La secrétaire nous accueille très gentiemment, elle nous fait un dossier, trop forte la secrétaire, pas besoin de répéter 100 fois l'adresse pour quelle soit correctement orthographiée. Elle nous demande d'attendre en salle d'attente. Je me plonge dans un bouquin, ça tombe bien, je n'avais pas encore lu "La Délicatesse" de David Foenkinos. Comme dans le livre, je me demande si quand je le terminerai ma vie aura basculé, est ce qu'aux dernières pages je serai enceinte? Au bout de plusieurs pages, je lève les yeux, dans la salle d'attente il y a des couples comme nous, peut être un petit peu plus âgés, des femmes enceintes jusqu'au cou (là je fais gloups). Je me demande si les couples viennent consulter depuis longtemps, je me demande si les femmes qui sont là ont un blog que je lis.

18h30, le docteur vient nous chercher, ou plutôt il nous appelle bien haut et fort du fond d'un grand et beau couloir (ah oui j'ai oublié de décrire le Centre ; un endroit très beau avec une petite rivière et des bambous dans le couloir, une déco hyper classe). On a entendu une voix qui nous appelait mais on ne sait pas trop d'où elle vient, ah si, il est là!! (Heureusement que ma copine qui l'a consulté il y a quelques années m'avait montré une photo de lui)
Nous entrons dans son bureau, la salle d'auscultation est à l'écart du bureau où nous installons. J'ai le droit à une liste de question longue comme le bras puis à une auscultation en règle. Il me prend la tension (je suis un peu stressée de la situation : 14). il termine l'examen, blague et reprends ma tension : 12. Ah c'est mieux !! Le toucher se passe bien, pour rentrer dans les détails il m'indique que ma glaire est filante, nickel pour que les spermatozoides arrivent à s'y faufiler. Je suis à J13, il pense que l'ovulation ne devrait pas tarder. Il ne pose pas de question à l'Homme, tout juste quels sont les résultats du spermogramme. Il ne me demande pas non plus de lui montrer les précédents examens fait, ni les courbes de température. On lui demande de nous en dire plus sur ce qu'il nous attend. Il est très honnête et ne veut pas voir les examens déjà fait avant de se faire une idée par lui même. Il nous prescrit un test de Huhner. Il faut faire un câlin dans cette nuit ou le matin et revenir pour un prélèvement entre 5 et 12h après le câlin.

Mission pour moi aujourd'hui, donc :
Etape 1 : la plus agréable, le câlin, au saut du lit, encore tout chaud de la couette
Etape 2 : Je retourne au Centre en début d'après midi
Etape 3 : Le magicien me prend entre 2 rdv (cela explique les retards dans son planning) pour le prélèvement 
Etape 4 : J'emmène le prélèvement au labo (pas très loin du Centre a priori)
Etape 5 : J'attends le compte rendu de l'analyse du labo
Etape 6 : Je reviens au Centre, le magicien me reprend à nouveau entre 2 rdv et me lit et analyse avec moi les résultats en détails. il m'a dit que je devais lui faire les photocopies des précédents examens réalisés, comme ça il garde tout dans son dossier.

Voilà pour la première étape.

Hier soir, je suis ressortie du rdv complètement apaisée, avec l'impression d'avoir refilé le problème à quelqu'un d'autre, que notre infertilité n'était plus entre nos mains mais entre celles du docteur-magicien, que c'était à lui de gérer maintenant. Mon Homme m'a dit que l'apaisement se voyait même sur ma visage, que j'avais l'air si bien et que c'était comme si j'étais déjà enceinte. Il va pas être déçu du voyage, le jour où je serai enceinte, que je sais que tout va bien et que les 3 premiers mois sont passés, je fais une noumba d'enfer !! 
J'ai enfin l'impression d'être prise en main, que les choses vont aller plus vite et comme dit le magicien, peut être qu'il ne servira à rien et que ce cycle là sera le bon...

Promis je vous raconterai le magicien dans les détails lors d'un autre article, ça vaut le coup. Là je suis un peu omnubilé par l'action et du coup je n'arrive pas à être dans la réflexion. 

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Médical
commenter cet article