Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 10:09

Je m'étais tellement imaginé annoncer que j'étais enceinte, qu'au moment de le faire j'étais stressée comme un jour de grand oral.

J'ai d'abord voulu appelé ma soeur. Répondeur.
Ensuite je voulais une session Skype avec mes parents afin de leur annoncer comme en live. Un email à mamam. Un email à Papa. Pas de réponse. Quand ça veut pas, ça veut pas... Nous nous apprêtons à partir chez les parents de l'Homme, donc je ne peux pas rester devant mon écran. J'appelle sur leur téléphone fixe et laisse un message. 
Dans la voiture, ma soeur me rappelle. Je lui annonce en lui disant que je sais qu'elle aime prendre son temps pour prendre des décisions importantes "donc je te préviens à l'avance, il va falloir que tu choisisses comment ton neveu ou ta nièce va t'appeler." Elle a ri. Puis a réalisé "Ah mais là? Ça y est?" Elle a été surprise. Surprise puis heureuse bien sûr.  Connaissant notre parcours, elle était surprise que je lui dise si tôt, sans attendre les 3 mois. Elle a pris ça comme une marque de confiance je pense.

Juste après, mes parents rappellent, ils sont rentrés de leur footing, ils sont prêts pour une session Skype. Zut impossible maintenant que nous sommes en route... Je leur demande de mettre le haut parleur et leur dit simplement "vous allez être grands parents!". Ma mère a crié "c'est super!". Mon père a eu un "ouah!" de stupeur. Ma mère a tout de suite réalisé que nous avions réussi naturellement, ce qui a été encore plus fantastique à ses yeux, une sorte de petit miracle. Nous leur avons dit que cela était fragile encore et que nous avons eu envie de le partager avec eux mais avec personne d'autre pour le moment. Ils ont tout à fait compris et étaient contents de garder ce petit secret bien au chaud pour le moment. Je pense qu'ils avaient quand même hâte d'en parler au moment venu avec les parents de l'Homme (mes parents et mes beaux parents s'entendent très bien).

Se fût ensuite le tour de la famille de l'Homme. Nous étions réunis pour l'anniversaire de son père. L'Homme me dit qu'il veut attendre le dessert avant de leur dire. Le dîner m'a paru long. Arrivés au dessert, nous offrons les cadeaux. L'Homme attend encore un instant et dit "Nous avons une mauvaise nouvelle à vous annoncer" "Ah? Laquelle?" "Vous allez vieillir prématurément car vous allez être grands parents!". Tout le monde a souri. Sa soeur a été très émue. Ses parents nous ont félicité. On a raconté les suites de l'opération, la surprise de la machine qui fonctionne...

J'ai un sentiment très mitigé suite à ces annonces. Je me demande si je n'aurais pas été plus heureuse, plus sereine de leur annoncer à la fin du troisième trimestre. Ce bonheur me parait tellement fragile que le partager me fait presque mal, comme s'il risquait de se disloquer à tout instant. Je m'en veux presque de l'avoir dit. Il s'agit de notre famille proche, donc ils auraient su, même en cas de fausse couche, et puis ça ne change rien. Mais j'avoue ne pas réussir à être aussi heureuse que je l'aurais cru. L'Homme a insisté pour mettre notre famille au courant, je pense qu'il a eu raison, ça nou spermettra d'en discuter un peu, de ne pas garder tout pour nous.

Hormones ou pas, j'ai envie de pleurer en pensant à cette fragilité. Que cette bulle de bonheur peut éclater à tout instant. Je ne me ménage pas comme si j'avais un plateau de verre en cristal en moi, mais je m'empeche d'y croire totalement. Sans doute le regretterai-je car si tout se passe bien, j'aurai loupé mes trois premiers mois de grossesse...

Je sais que je n'ai pas fini de m'inquiéter. Après les 3 mois, il y aura d'autres examens. Puis l'accouchement... 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 1 citrouillesque
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 09:02

Il m'a fallu m'armer de patience pour passer cette echo : plus d'une heure d'attente. Et pour cause, elle avait lieu au même endroit que pour les suivis de stimulation. Je n'ai pas râlé, d'abord parce que j'étais zen et parce que j'estimais heureusement d'être là, enceinte alors que d'autre essayait de l'être. Je sais que j'aurais très bien pu venir ici à cette même date, dans la peau d'une femme en cours de processus insémination. Donc j'ai pas râlé pourtant j'avais faim. J'ai pas râlé pourtant l'Homme a attendu patiemment jusqu'au dernier moment mais a du partir car il avait un rendez-vous prévu de longue date, il n'a donc pas pu être là pour cette première vision floue mais agréable.

La gyneco qui faisait les echos était très sympa. Elle m'a tout bien expliqué, le sac, la petite tâche qui clignote, là, c'est le coeur. Elle a mesuré le tout. Elle confirme que je suis à 5 SA et 5 jours (enfin hier). Je lui ai posé des questions sur la fausse couche. Elle m'a dit qu'il ne fallait pas vivre avec cette épée de Damocles au dessus de la tête. Aujourd'hui la graine de potiron se développe bien. Au jour d'aujourd'hui, aucune angoisse à avoir. Elle m'a indiqué qu'il ne fallait pas faire de folie, mais que parfois même sans folie, le développement ne suivait pas son cours et la fausse couche se produirait de fait. Elle a eu des mots doux, apaisants (sur le moment).

Voir cette petite graine aurait du me rassurer mais ça m'a investi d'un rôle énorme : protéger et faire grandir ce petit être en devenir. Je n'ai rien à faire d'autre que de manger sainement et équilibré, de me reposer lorsque le besoin s'en fait sentir. Mais quand même, quelle mission!!

Après l'écho, je suis vite allée chercher un sandwich avant de filer chez le magicien. Comme il me prenait entre deux patientes, j'ai attendu 30 mn. J'ai croqué dans mon sandwich, au bout de trois bouchées, j'ai eu l'impression d'avoir fait un repas gargantuesque. Je l'ai terminé parce qu'il était bon et que je suis gourmande.

Le Magicien m'a reçue avec un grand sourire. Il a regardé l'écho. Il m'a donné des consignes importantes liées à l'alimentation (je ne suis pas immunisée contre la toxoplasmose). Il m'a proposé de refaire une écho fin juin (sans que je lui réclame, j'avoue je serai contente d'en faire plus que prévu!). Il m'a aussi fait des ordonnances pour des analyses de sang et d'urine et m'a prescris des vitamines. Il m'a informé sur les médicaments que je pouvais prendre en cas de douleur (spasfon). Bref plein de truc à retenir.

Je suis contente de la façon dont il m'a prise en charge mais j'hésite à me faire suivre par lui. Le chirurgien qui m'a opéré est aussi obstétricien dans une clinqiue tout près de chez moi. Plusieurs de mes amies ont accouché dans cette clinique, chacune d'entre elle m'a fait un rteour très positif de l'établissement. Il est à 10-15 mn de voiture de la maison. Le beau chirurgien consulte dans son cabinet privé à 10 de chez moi également. L'inconvénient c'est qu'il ne fait pas les echo dans son cabinet. L'avantage c'est que j'attendrai sans doute moins longtemps à chaque rendez-vous.
L'avantage du magicien c'est qu'il a une équipe de suivi obstétrical complète, disponible 7j/7. La possibilité de faire des echos souvent (j'attendrais peut être moins longtemps la prochaine fois car je serai prise en pré-natal, c'te classe!!).

Bref j'ai rendez vous avec le beau chirurgien le 18 juin. Je ne vais pas lui dire que j'ai vu le magicien. Je vais voir la façon dont il pense me suivre et je choisirai en fonction de cela.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 1 citrouillesque
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 14:36

La grande voiture est arrivée. L'Homme a traversé la France entière samedi soir et dimanche matin. Nous voici donc propriétaires d'une voiture familiale. Bon malgré sa taille pas franchement discrète qui m'a un peu rebutée au début, c'est quand même cool! D'abord elle est automatique. Je n'avais jamais conduit d'automatique. Mais comment ai-je pu vivre dans l'ignorance d'une telle invention? Rien d'autre à penser que la circulation, quel panard!! Et puis elle a tout un tas de gadgets qui plaisent beaucoup à l'Homme; un GPS intégré, la liaison avec l'iPhone pour la musique et le téléphone, les sièges chauffants (bon ça me plait beaucoup aussi à moi!). Bref on est ravi de notre achat. C'est notre première grande voiture presque neuve, alors c'est un grand pas!!

J'ai fait La marseillaise des Femmes. Enceinte. Oui je l'ai fait. Bon je n'ai ressenti aucune différence enceinte ou pas enceinte, je l'ai fait comme si de rien était. Je n'ai pas cherché à faire un temps car ce n'était pas du tout l'objectif du jour. C'était une course fantastique, j'ai initié l'une de mes amies qui a été ravie de la découverte. Nous serons présente l'année prochaine, sans aucun doute. Je suis contente car je vais sans doute pouvoir continuer le sport jusqu'à juillet au moins. Pour le fitness, je compte sur ma prof qui est elle même maman de 2 enfants pour m'indiquer ce qui est bon ou non. Et puis je tenterai de m'écouter plus que de raison. Concernant la course à pied, je pense courrir sur du plat, le soir à la fraîche pour éviter les coups de chaud, jusqu'à ce que le médecin me dise que ce n'est plus possible.

photo-52.jpg

Sur la ligne de départ.
Il y avait autant de filles devant que derrière nous!


Côté mental, j'ai toujours du mal à comprendre que je suis enceinte. J'ai quelques maux qui pourraient en agacer certaines mais après deux ans d'attente je n'ai aucune envie de me plaindre pour quelques nausées ou constipation. Je prends ça comme une chance. Je me suis un peu détendue concernant l'idée de la FC. Demain aura lieu l'écho de datation par le centre du magicien. J'espère être un peu rassurée à l'issue de celle ci.
Nous avons envie d'annoncer la bonne nouvelle a nos parents après l'echo. En live pour la famille de l'Homme puisque nous dinons avec ses parents, sa soeur et le petit ami de sa soeur pour l'anniversaire de son papa, demain soir. Pour mes parents et ma soeur, ce sera par webcam car le téléphone me parait trop impersonnel. J'ai hâte de connaître leur réaction!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 1 citrouillesque
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 10:23

Une fois un peu moins perchée (je n'ai pas pu me remettre à travailler après mon retour du labo, j'étais complètement à l'ouest), j'ai eu envie de m'évader. J'ai pris mes baskets, mon chien et suis partie pour 2h de randonnée. Mais la petite randonnée pépère où tu regardes pousser les fleurs et butiner les abeilles. Non, une de celles où tu grimpes, t'en chies. J'avais besoin d'extorioriser ce que je n'arrivais pas à exprimer. Arrivée en haut, j'ai pleuré. Je ne sais pas ce qu'étaient ces pleurs, toujours est-il qu'après j'allais mieux. Je suis redescendue plus zen que lorsque je suis montée. Il faisait chaud, j'étais trempée, mon chien avait soif et moi aussi.

http://idata.over-blog.com/2/92/01/07/23-fevrier-2010/Garlaban.gif
Je ne suis pas allée jusqu'en haut quand même...


Une fois rentrée, j'ai appelée ma copine que j'avais mis au courant du retard et qui a suivi nos galères pour avoir un enfant. ELLE a réalisé. En réalisant qu'elle réalisait, j'ai (un peu) réalisé. Je l'ai mise au courant malgré ma peur d'une FC car elle a elle même fait une FC avant d'avoir son fils il y a 6 ans maintenant. Je sais qu'elle saura m'épauler en cas de besoin. Elle sait trouver les mots justes. 

Je pense à ma copine Sophie qui a souffert après la sienne, souffert que son entourage soit au courant. J'ai appris de ses mots, je n'ai pas envie de mettre mon entourage au courant avant la fin du premier trimestre (20 juillet quand même, ça va être long!). Ce bonheur me parait tellement fragile, tellement insaisissable que je ne peux y croire pour le moment.

J'ai appelé le secrétariat du Magicien aussi, pour savoir comment le contacter sans forcément avoir un RDV avec lui, peut être simplement en lui envoyant un email. La secrétaire m'a demandé mon taux et m'a directement passé le Magicien qui pour les bonnes nouvelles décroche le téléphone m'a-t-il dit! J'étais heureuse de pouvoir lui dire en live, je l'ai remercié d'avoir diagnostiqué l'endométriose rapidement, de m'avoir orientée vers le beau chirurgien qui a géré le steack en supprimant cette saloperie de mon utérus, le tout avec des sanglots dans la voix.

10098241

Je pensais simplement l'en informer et basta. Mais il m'a proposé de faire une echo en début de semaine prochaine car à ce niveau du taux, on pourra voir "le sac" m'a-t-il dit. Je m'interroge sur ce sac. Evidemment je ne m'attends pas à voir un bébé tout beau, mais un sac, j'imagine pas non plus. Je verrai. L'echographie servira à dater la grossesse. J'espère être un peu rassurée. Je ne sais pas pourquoi mais je repense à ma maman qui a fait une grossesse extra utérine après avoir eu ma petite soeur (nous qui voulions un petit frère, c'était fichu). J'y pense. Je ne me suis pas renseignée à savoir si j'aurais des douleurs si je faisais une GEU également. J'essaye de ne pas penser à toutes les hypothétiques difficultés qui peuvent être rencontrées au cours d'une grossesse. Mais ça me réveille la nuit. 

Avant, l'angoisse de ne pas avoir d'enfant me réveillait la nuit. Maintenant c'est l'angoisse d'en avoir un qui me réveille la nuit. J'espère de me calmer en me disant que si une FC doit arriver, mon angoisse ne changera rien. J'essaye de me dire que ça a marché tout seul une fois, pourquoi pas deux? Bref, je me calme comme je peux.

Une autre chose que je voudrais ajouter à mes pérégrinations.
Lorsque j'ai commencé à lire les blogs de filles en essai bébé, j'arrivais systématiquement au moment où elles "tombaient enceinte". J'avais beau relire leur blog depuis sa création, je me disais que c'était trop beau et que jamais ça ne m'arriverais. Je zappais le blog car leurs problématiques d'alors n'étaient plus les miennes. J'étais jalouse et envieuse. Moi aussi j'ai rêvé d'une histoire à la Luciole. J'ai perdu l'espoir quand les deux premiers cycles post coelioscopie ont été négatifs. Je me suis concentrée sur l'IAC a venir et oublié ce cycle d'entre deux, qui était pour moi, un cycle pour rien, un coup d'épée dans l'eau.

J'ai entendu au moins un milliers de fois "c'est quand tu n'y penseras plus que ça arrivera". Je voulais faire mentir toutes ces grognasses qui donnent des conseils à la mords moi le noeud et montrer que ne peut pas ne plus penser à un projet pareil!! Et merde, c'est arrivé alors que je n'y pensais plus... Perdu... 
Je ne dis pas que c'est LE remède parce qu'il faut se rappeler que c'est avant tout mécanique cette histoire mais que finalement ça fait du bien de penser à autre chose... "sur un malentendu, ça peut marcher".

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 1 citrouillesque
commenter cet article
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 16:25

Vous y croyiez plus que moi je crois. Et vous aviez raison.

L'Homme a craqué hier après midi et est revenu avec 2 tests de grossesses, ceux que j'ai détesté à cause de la pub qui tourne en boucle à la télé. J'ai un peu trainé à le faire. La trouille. J'avais le tract, vraiment, en entrant aux toilettes, j'ai d'ailleurs foiré le premier test (il indiquait positif mais sans la fenêtre témoin) ... à refaire.
30 mn plus tard, re-belote. Cette fois tout fonctionne. L'Homme affiche un sourire radieux. Moi je n'arrive pas à y croire. J'ai tellement fait de tests urinaires que je me suis habituée à les voir négatifs. Pourtant, comme je l'ai lu des dixaines et des dixaines de fois sur les blogs et les forums; un joli + apparaît, là devant moi.

On va dîner chez la soeur de l'Homme. En moto, car on a plus de voiture, pour mémoire. Pas de possibilité de parler donc. Si nous avions pris la voiture nous aurions disserté pendant tout le trajet sur ce projet qui devient enfin réalité. 2 ans! Aux portes de la PMA, je suis enceinte.
Les mots sonnent creux, je n'y crois pas, ce n'est pas de moi dont on parle.

Pour en avoir le coeur net, il faut que je le vois écrit noir sur blanc. Je veux faire une prise de sang.

Je vous passe les détails d'une nuit quasi blanche que j'ai passée. Réveillée à 3h, pas envie de cogiter, je me lève et attaque la saison 8 de Desperate Housewives. 2 épisodes quand même. Je somnole ensuite jusqu'à ce que le réveil sonne à 8h ce matin.
Après le petit dej, je file chez mon généraliste pour qu'il me fasse une ordonnance pour la PDS et au passage un certificat médical pour La Marseillaise des Femmes, dimanche. Plus de place pour un RDV ce matin. Tant pis, je vais quand même au labo. Comme je vis dans une petite ville, la secrétaire médicale m'autorise à lui ramener l'ordonnance cet après midi après avoir vu le médecin.
Etrangement je ne suis pas pressée d'être à l'après midi. Je sais que c'est bon, je veux juste en voir le coeur net. C'est un autre médecin qui me reçoit à 15h, très sympa, il m'explique la différence entre SA et SG, se renseigne sur la course de dimanche, me rassure sur le sport enceinte.

Il est presque 16h, l'heure de récupérer les résultats. J'arrive au labo, la feuille de résultats sort de l'imprimante, elle est toute chaude lorsque la biologiste me la remet avec un grand sourire. Je lis : 4278 Ul/l. Ça y est, j'y suis, je suis enceinte!
Pendant que la dame règle un problème de paperasse, je réalise, je sens une boule dans la gorge. Je rentre à la maison sur un nuage. 

 

PS : je loue un grand culte à mon beau chirurgien qui a enlevé l'endométriose et qui a permis une grossesse naturelle. Incroyable, ça marche tout seul!

PS2 : Je pense fort à mes copinautes; Sophie, Kaellie, MissBelly, Barbidou, Charlotte, Norah, Lulu...

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 1 citrouillesque
commenter cet article