Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 09:27

Hier, en fin d'après midi je suis allée voir ma copine qui vient d'accoucher. En réalité son petit bonhomme est né le jour où j'ai fait ma prise de sang positive. Autant dire que je n'oublierai JAMAIS son anniversaire!!

J'en avais parlé dans cet article, ma copine a été un peu casse peid durant sa grossesse. Elle s'est beaucoup plaint. Je pense qu'elle avait envie et besoin qu'on s'interresse à elle. Moi, c'était au dessus de mes forces, de mes capacités morales, les autres copines ne sont du tout en phase "bébé" et tout ce qui concerne la maternité leur paraît loin. Heureusement, sa soeur a accouché 6 mois avant ma copine, elle a donc pu trouver chez elle une oreille attentive.
Elle a compris que je me mette en retrait durant sa grossesse. Je l'en avais avertie, je lui avais écrit une lettre où je lui expliquais que je serai là si elle avait besoin mais que c'était difficile pour moi de la voir vivre ce dont je revais depuis longtemps (elle est tombée enceinte sous pillule).

Le Doudou Monstre était destiné à ce petit bonhomme. Je l'avais présenté à ma copine dès sa conception, elle l'a adoré et on espère que le petit va l'adopter comme Doudou officiel. J'étais ravie qu'elle donne une place de choix à ma peluche!

Hier après midi, j'ai donné le biberon au petit bout (1 mois). Il s'est endormi dans mes bras. J'ai fondu, je me suis projetée quelques minutes avec MON bébé dans MES bras!
Je lui ai demandé si elle pouvait gardé un secret pour elle toute seule, une fois son accord en poche, je lui ai annoncé que j'étais enceinte. Elle m'a serré fort dans ses bras, elle en a presque pleuré. Elle était terriblement contente que ce soit enfin mon tour! Elle m'a dit de ne surtout pas acheté de vêtements de grossesse. Elle m'a déjà prêté 2 jeans, 2 robes et une tunique. Comme elle déménage bientôt, elle va faire le tri et m'en prêter d'autres.
Au delà de ces prêts, je sais qu'elle saura m'accompagner tout au long de ma grossesse. Peut être avec des mots maladrouts parfois, mais qu'importe, sa spontanéité l'emporte toujours.

Je suis heureuse d'être sortie de ce tunnel de rancoeur qui ne me convenait que guère. Je suis heureuse d'avoir retrouvé ma copine, de pouvoir de nouveau partager des choses avec elle, et pas n'importe lesquelles, j'attends cela depuis tellement longtemps!! 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 2 citrouillesque
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 09:40

On ne la présente plus, mais ce post reflète tellement mon état d'esprit que je ne résiste pas à l'envie de vous le faire partager. Je ne suis pas encore au moment de le sentir bouger et c'est là où c'est difficile!!

http://anthalis.free.fr/jeveuxunbebe/images/22_oct2010/162_angoisse_grossesse.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 2 citrouillesque
commenter cet article
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 10:45

Je ne poste pas très régulièrement ces derniers temps, j'ai peu d'inspiration et j'ai l'impression de ne pas avoir de choses intéressantes à raconter...

http://media1.voyages.woopic.com/medias/images/voyager-en-images/normales/tempete-a-pen-had-29-camaret-sur-mer-france-bretagne_88037.jpgJe n'écrirais jamais assez que c'est la tempête dans ma tête.
Je sais qu'un grand évènement se prépare, qu'un petit être est en construction sous mon nombril. Pourtant j'ai toujours autant peur d'y croire. Plus les jours passent, plus je me dis que les risques de fausse couche sont diminués. Oui, mais la nuit quand les idées sombres surgissent, l'idée qu'il est peut être mort, là dans mon ventre, me hante. Je ne suis pas très fière d'écrire ces mots mais ça m'angoisse alors il faut que ça sorte. Faire une "écho vite fait" avant l'officielle des 12 SA dans 15 jours, me rassurerait... pour 48h. Comme je sais qu'il n'est pas très bon de multiplier les echos de convenance, je me retiens et me dis que sans douleur ni perte de sang, il n'y a pas de raison qu'il soit arrivé malheur.

Mais quand même, je ne suis pas rassurée. Je ne me sens pas enceinte, toujours pas. je n'ai toujours pas envie de l'ébruiter alors que l'Homme me dit que je devrais en parler à mes copines pour que cela devienne concret. Je n'ai pas envie. Je veux qu'on me dise que le troisième trimestre est terminé. Je veux qu'on me dise que le foetus va bien, qu'il est en bonne santé.

Je ne fais pas un déni de grossesse comme ça m'a effleuré l'esprit il y a quelques jours, j'ai juste envie d'arriver vite au moment où je pourrais rêver à ce bébé en préparation. En parler avec tout le monde et vivre enfin cette grossesse avec plus de sérénité. Je me serai un peu gâchée les trois premiers mois. Je m'en rend compte car je vis en apnée. Mais je pense me protéger en faisant cela.

Contrairement à ma tête, mon quotidien physique est plutôt agréable. J'ai moins de nausées. Je n'ai pas spécialement d'attirance pour la nourriture mais je mange à l'heure des repas. J'ai même assuré mes engagements culinaires pour les fêtes ce week-end. 
Lors de la visite d'un musée hier après midi, je me suis rendue compte que la station debout prolongée me faisait voir des étoiles et il devenait nécessaire que je trouve un endroit pour m'asseoir. A contrario, marcher me fait du bien... Je dros plutôt bien malgré la chaleur et mes angoisses. Je fais quelques siestes le midi en semaine, aussi.

Bref 10e SA, un peu dans la tourmente.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 2 citrouillesque
commenter cet article
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 10:17

Cette histoire de vouloir un bébé qui traîne à s'installer m'a laissé amer et peut être un peu aigrie.

http://ardkor.info/uploaded/mme-aigrie.jpg

Je vous raconte : ce week end nous rendons visite à un couple d'amis. Nous nous donnons rendez-vous dans une jolie ville à visiter, ils arrivent en compagnie deux autres couples d'amis que nous connaissons un petit peu, et avec qui nous avons sympatisé également. Je m'étonne auprès de ma copine de cette bonne surprise et elle m'indique que jusqu'au dernier moment elle ne savait pas trop si les "invités surprise" seraient là. L'une des filles est enceinte donc fatiguée.

Croyez le ou pas, mon premier reflèxe a été celui d'intérioriser un "Salope!". Je me suis reprise, en me disant, que ah oui, c'est vrai, moi aussi je suis enceinte. Je suis allée la féliciter tout sourire. Comme par défi je lui ai demandé où elle en était de sa grossesse; 1 mois et une semaine. Une espèce de fierté mal placée (je vous jure j'en suis pas fière) m'a fait dire intérieurement; "ah je t'ai dépassé!"... n'importe quoi...

La cerise sur le gâteau, elle attend des jumeaux. Et elle a même pas galéré, hein, une grossesse en C1. Ouais, même enceinte, je suis jalouse! Toute la journée elle s'est plaint de la chaleur, de la fatigue, de ses nausées, a énoncé à haute voix ce qu'elle pouvait manger et pas manger. Elle était clairement en mode "Je suis enceinte et je veux que la Terre entière le sache."


Et moi dans tout ça? Je l'ai joué super zen. Il était entendu avec l'Homme que nous tairions notre petite graine de potiron encore secrète, nous avons tenu bon. J'avais envie d'hurler "Mais ta gueule! Moi aussi je suis enceinte, est ce que j'en fait des caisses?" Bon ok... elle en a deux! 

Mon aigritude enfouie m'a fait réalisé que je n'étais pas encore passé du statut "je veux un bébé" à "je vais avoir un bébé". Ce statut me semble encore tellement fragile que je ne m'autorise pas à y croire encore, même si chaque jour est un petit peu une victoire pour moi.

Ce fut un bon week-end. Je pense que nous reverrons ces copaines avant la prochaine écho du 16 juillet, là encore, nous ne dirons rien. Nous ne dirons rien avant le tri-test, c'est défini ainsi. On s'autorise à parler de notre futur à 3. Surtout durant le trajet ce week-end, dans notre grande voiture. L'Homme trouve étrange que je n'en ai pas parlé avec ma copine, mais il comprend et respecte mes inquiétudes. Il trouve difficile de devoir broder pour ceux qui nous demande des nouvelles de notre avancée en PMA, parce qu'ils tiennent à nous et qu'ils prennent des nouvelles. Il aurait envie de leur dire "tout va bien, ne vous en faites plus". Pour moi, la partie n'est pas encore gagnée. L'ébruiter ne ferait que me mettre la pression.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 2 citrouillesque
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 09:10

preparation-jeux-olympiques-londres-2012-escrime-1.jpg

Je me souviens que j'ai dit et même écrit que je ne changerai rien à mon rythme de vie et de sport une fois enceinte. Je me disais qu'il n'y avait aucune raison pour que je bouleverse tout. J'ai suffisamment entendu "la grossesse n'est pas une maladie". Et pourtant, vivre une journée "normale" (oui la formule est à la mode) me paraît déjà être une bonne chose de faite!

Je me rappelle même des scandales de dopage des athlètes de pays de l'est dans les années 50 dont j'ai retrouvé quelques mots :

Depuis les années 50, plus d'un tiers des athlètes féminines de certains pays de l'Est notamment auraient été enceintes. Ce taux est bien supérieur à celui trouvé dans le reste de la population. Et pourtant, les sportives ne font pas plus d'enfants que leurs homologues sédentaires.
Fin des années 80, l'affaire de nombreuses fois pressentie et évoquée durant 40 ans explose au grand jour. Des entraîneurs engrossaient des athlètes puis les faisaient avorter afin de profiter des effets physiologiques liés à la grossesse. Les sportives pratiquant les activités d'endurance étaient les plus concernées.
Les effets de la grossesse sont proches de ceux engendrés par l'entraînement de durée. Le cœur augmente de volume, la quantité d'hémoglobine (pigment assurant le transport de l'oxygène) est accrue, la ventilation est quasiment multipliée par deux. La consommation maximale d'oxygène de l'organisme peut être augmentée de 10 à 30%.
Afin de bénéficier de tous ces avantages sans avoir à subir le désagrément d'une prise de poids exagérée, la grossesse était interrompue après 3 à 6 mois. 
Bien évidemment, tous les cas de sportives enceintes ayant accomplit des exploits ne relèvent pas du dopage.

Je veux bien croire en ces mots mais sincèrement j'ai du mal à croire que sur moi, ça fait l'effet d'un entrainement appuyé. Je sens l'accélaration de mon rythme cardiaque, ça oui, mais j'ai l'impression d'être dans du coton, je ne suis pas très bien en station debout prolongée, j'ai peu d'énergie comme après un bain trop long et trop chaud.
J'ai essayé de m'allonger, de me coucher tôt, de faire une bonne et grande nuit, le résultat est le même à mon réveil (d'autant que je saute un cycle de sommeil et que le lever est difficile). Cette fatigue a entrainé ma paresse, j'ai "séché" le sport, sans que ça ne m'apporte de satisfaction ou de repos salvateur. J'ai donc décidé de prendre le contre-pied de ma feignantise; je vais troquer la course à pied pour la natation. Comme il fait chaud, je serai contente de me raraichir, ce sera toujours ça de pris!

Je n'ai pas envie de tomber dans le cercle vicieux d'être sans arrêt fatiguée, de renvoyer une image peu positive de moi à mon entourage, notamment à l'Homme. Ceci dit, il a bien compris que mon moral et ma confiance en moi tenanit à peu de chose; vendredi je me suis offert une séance chez le coiffeur (rien de fou, juste une coupe, mais j'en ai avait vraiment besoin!), le soir même j'avais de nouveau envie de me maquiller, de lui plaire, de le séduire. Ma libido est revenue... 36 heures... Bon c'est déjà ça! D'ailleurs, le week end s'est plutôt très bien déroulé, je n'ai plus eu de nausées, j'étais en forme. Depuis lundi, c'est revenu. Je me demande si ce n'est pas un peu psychologique aussi... lundi j'avais rdv avec le beau docteur et il m'a fait parlé de mes petits maux. Est-ce qu'en reparler m'a fait repenser à cela et y être plus réceptive?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 2 citrouillesque
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 14:21

...du beau chirurgien. J'éxagère un peu mais à peine!
Un sourire angélique, des yeux bleus rieurs, une voix calme et posée; bref tout pour rassurer une fille un peu angoissée.

C'était sympa de le revoir, au calme dans son cabinet. 
Je lui ai expliqué que je voulais m'entretenir avec lui afin de définir comment serait suivie ma grossesse (rapport au fait que j'hésite entre le magicien et lui). J'ai opté pour lui du fait de la proximité géographique, de sa disponibilité, du fait également qu'il est obstétricien (même si je sais que ce n'est pas forcément lui qui m'accouchera) et aussi, et quel bonheur, il n'est que rarement en retard dans ses consultations!
La seule chose qui me gênait est qu'il ne faisait pas les échographies. Il m'a expliqué pourquoi; l'échographie est un métier, il a choisi de ne pas se spécialiser sur cette partie de son métier. Il oriente donc ses patientes vers des confrères dont c'est la spécialité. J'ai trouvé sa franchise très saine.

Il m'a examiné; m'a pris la tension, taté le ventre et... il a quand même un petit "appareil de campagne" comme il l'appelle alors il m'a fait une echo. J'ai revu ma petite graine de potiron qui mesure maintenant 1,8 cm. Le coeur bat toujours. Ça suit son cours.

Ensuite, nous sommes revenus au bureau. Il m'a parlé de l'examen pour déceler la trisomie 21 qui pourra avoir lieu après l'écho du premier trimestre. Il m'en a expliqué le déroulement. il m'a parlé de l'amniocentèse. Il a envisagé la possibilité d'une trisomie 21 et la possibilité d'interrompre la grossesse si cela était notre choix.
L'Homme et moi en avons déjà parlé et savons que nous ne nous sentons pas capable d'élever un enfant handicapé. Nous savons également combien une interruption de grossesse est une décision à prendre.

J'ai expliqué au docteur que je ne me projettais pas encore avec un bébé dans les bras. Il m'a dit que j'avais raison si c'était une façon pour moi de me protéger.

Il m'a prescris l'écho du premier trimestre pour le 16 juillet et je le revois le 23 juillet.

Voilà, voilà!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 2 citrouillesque
commenter cet article
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 10:23

Outre nos parents, personne d'autre n'est encore au courant qu'un évènement important arrivera dans nos vies dans moins de 8 moins. Je souhaite attendre la fin du premier trimestre, en tout cas la fin de la 12e SA.

Mais avant ça, les copains, les voisins que nous voyons régulièrement se posent en ce moment des questions et essayent plus ou moins subtilement de savoir ce qu'il se trame. Certains savaient que nous allions débuter l'insémination en juin. C'est long le mois de juin. Ceux qui ne posent pas trop de question, je clos la discussion en disant qu'on a pas encore commencé... et je change de discussion

Même si je n'ai pas de panneau clignotant sur le front indiquant les changements qui s'opérent en moi en ce moment, il est d'un indice facile à repérer; je ne bois plus d'alcool. L'été rimant avec apéro régulier, il devient facile pour quelques fines observatrices de constater que je préfère du soft à un petit rosé en ce moment.

http://www.chateaudebellevue.fr/images/produits/vin%20rose.jpg

Première fois, je prétexte un mal de tête, la seconde fois la crève et les antibiotiques mais un petit sourire en coin et un "tiens tu ne bois plus trop d'alcool toi en ce moment!" m'a montré que c'était facile de savoir.

Notre entourage sait que nous avons mis du temps à arriver là. Persnne ne nous forcera la main pour dire quoi que ce soit et se douteront sans doute que nous avons besoin d'attendre la fin du premier trimestre avant de lever le rideau sur cette fabuleuse pièce de théatre qui nous attend. 

A de nombreuses reprises, j'ai grillé des copines comme ça; le fameux radar à femmes enceintes des infertiles. Mais je me suis toujours gardée de faire quelconque remarque.

Je ne sais pas ce que je dirais si on me demandait de but en blanc "t'es enceinte?". Il faut que je réfléchisse...

 

Crédit photo : Chateau de Bellevue

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 2 citrouillesque
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 09:48

Hier soir en voiture nous avons eu le plaisir d'assister à ça :

photo-58.jpg

Et ben c'est bête mais ça m'a fait sourire. Je me suis dit que c'était l'arc en ciel qui me manquait en ce moment. Cette façon d'apparaitre de façon impromptue. Cette légèreté. Ce besoin de profiter de l'instant présent sans penser à ce qui pourrait arriver demain. Depuis 15 jours j'ai beaucoup de mal à profiter de ce rayon de soleil qui arrivait dans ma vie. Je me suis plus concentrée sur l'orage qui pourrait le balayer que sur le fait de l'admirer.

Ma graine de potiron est là. Il faut que j'en profite. L'erreur serait de trop me projeter, je m'en préserve pour me protéger. 

Je suis plus légère aujourd'hui. Le Doliprane m'a bien aidé. Miss Belly m'a déculpabilisée. J'ai profité d'un réveil matinal pour aller marcher longuement ce matin. Il faisait frais car le vent souffle toujours mais que c'est agréable de sentir le soleil matinal sur sa peau. Au retour j'ai récupéré les analyses de sang et d'urine que j'ai faites hier. Je suis bien incapable de les analyser mais visiblement tout va bien. Il s'agit surtout de vérifier si la toxoplasmose n'a pas décidé de pointer son nez. Il n'y a pas le taux HCG, j'aurai aimé savoir à combien il est monté. Ça m'aurait un peu rassurée de savoir qu'il était monté ;-)
Cette promenade matinale m'a aidée a bien démarré la journée, à retenir!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 2 citrouillesque
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 11:22

...des hormones. 
Enfin j'espère, cela signifierait que ça va passer. Sans ça, je vais finir par me détester et par me faire détester de l'Homme.

Moi qui pensais qu'une fois enceinte je ne serai que guimauve et arc en ciel. Que nenni. Je n'arrive pas à me réjouir de ce bonheur qui me tombe dessus. Je ne m'en rends pas bien compte. Enfin si les nausées font que je m'en rend bien compte.
Les nausées. Avant de les rencontrer je me disais que ça devait pas être si horrible, que je ne suis pas une chochotte, que je ne suis que très rarement malade donc j'arriverais bien à survivre à ça. Oh oui je vais survivre, là n'est pas le problème.
Le problème est de jouer la comédie pour tout le reste. Ben oui par exemple, j'ai pas envie de "m'amuser" à gérer l'intendance de la maison (ménage, repas, course...), à faire des minauderies aux clients, à négocier telle ou telle chose. Je fais le strict minimum, même avec mon chéri. Autant vous dire que je n'ai aucune envie sexuelle, ni même de rapprochement physique. J'ai juste envie de me rouler en boule. Je ne suis pas d'humeur joyeuse et ça me contrarie. 

Je m'excuse auprès de l'Homme qui est sympa et qui comprend, il fait tout pour ne pas "m'envahir".  Je ne pensais pas que ces petits maux me contrarieraient autant...

Pour ajouter du sympa, j'ai attrapé la crève. J'ai la tête dans un éteau. Je me suis retenue de prendre un doliprane hier soir mais ce matin, il m'était impossible de débuter la journée ainsi. Je sais que ce médicament est autorisé, enceinte, c'est le magicien qui m'en a prescrit en cas de besoin. Mais quand même je ne suis pas rassurée d'envoyer ça à ma petite graine de potiron.

Bref, je suis pas cool, faut pas me faire ch***!!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 2 citrouillesque
commenter cet article
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 09:33

Hier, je suis entrée dans le deuxième mois.

7e semaine d'aménorrhée.

5e semaine de grossesse.

C'est beau.

Encore une fois, j'ai l'impression que je vais être en apnée jusqu'à la fin du premier trimestre, le 9 août. 

J'ai beaucoup de mal à me projeter.

Et en même temps j'en rêve! 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 2 citrouillesque
commenter cet article