Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 19:41

Il est de ces petites idées qui trottent dans la tête. une petite mélodie, puis un refrain et une chanson qui ne quitte plus la tête. L'idée d'un deuxième bébé est venu s'ancrer dans ma tête, on en parle en rigolant avec l'Homme, comme d'une douce idée qui arrivera bientôt, pas tout de suite, c'est un peu tôt, on va attendre.

Et puis ce doute, la musique qui revient, qui ne me quitte plus. Un passage à la pharmacie et ce moment un peu fou où le test de grossesse affiche une jolie barre bleue. Mon coeur qui bat à la chamade. La trouille. Le bonheur. Les larmes. les rires.

Autant j'ai attendu longtemps ce moment pour Petite Citrouille, autant cette grossesse est une surprise. Je ne peux que me ranger devant l'étrangeté de la vie et de cette situation : une grossesse surprise alors même que je suis sous contraceptif! Encore dans les toilettes, je pense à ces longues heures où j'ai haïs les hyperfertiles, enceintes en C1. Mevoilà, de ce côté, enceinte en C-"jenesaiscombiendemois".

Je ne sais pas combien de temps il nous aurait fallu pour prendre la décision de "faire" un deuxième bébé. Peut être même qu'on se serait lovés dans cette situation bien confortable d'un couple avec un enfant. C'est vrai que c'est facile, un enfant. Plus notre Petite Citrouille grandit moins nous avons besoin d'adapter notre quotidien. Aurions-nous eu envie de nous replonger dans les couches et les biberons? En aurions-nous eu le courage? 

Tandis que là, le désir était présent et la vie a agi pour nous. Alors oui, le quotidien va sans doute être un petit peu difficile. Deux bébés en bas âge mais pas du même âge qui n'ont pas les même besoins. Deux sièges autos, deux lits parapluie, deux sacs à langer, deux...

On est heureux de ce joli coup du sort, de ce presque "coup de pied au derrière", un peu désemparés. Pour ma part, je me détache encore de la grossesse, même si je me projette très bien avec un nouveau-né bientôt à la maison. Je suis un peu inquiète de revivre une grossesse difficile même si rien ne présume que le RCIU se reproduira. Et à la fois, je réalise le bonheur de vivre une grossesse qui est arrivée si facilement. Je mesure le bonheur d'avoir bientôt deux enfants alors qu'au départ, c'était loin d'être gagné!

Aujourd'hui, je suis retournée dans le cabinet du Docteur R., celui là même où je suis venue tant de fois pour suivre la croissance intra-uterine de ma Petite Citrouille. Cette fois, une petite boule au ventre, j'ai vu un petit coeur clignoter, et en suis ressortie, gonflée de bonheur!

72002538.gif

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Magicitrouille - dans Mon corps et moi
commenter cet article
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 11:33

Une chose est sûre quand bébé est là, toutes nos pensées, toutes nos conversations tournent autour de lui! Dur de passer et de penser à autre chose. Et au cas où on y arriverait des petts cris de chats viennent souvent nous rappeler que "ah oui c'est vrai, j'ai un bébé!"

C'est vrai que toute la journée je suis  partagée entre passer mon temps à admirer cette petite citrouille et l'envie de vivre ma vie comme avant. Prendre mon sac, mon manteau et aller faire un tour, m'endormir devant un film le dimanche après midi, travailler des heures d'affilée à mon ordinateur.

Petite citrouille est encore petite, elle n'a qu'un mois et quelques jours, alors bien sûr c'est moi qui me plie à son rythme, mais parfois elle se fait discrète, et se réveille plus tard que ce qu'elle n'aurait dû pour son biberon. Je pourrais presque l'oublier!

photo--13--copie-1.jpg
Dans l'écharpe, parfait pour bloguer quelques instants entre deux biberons!

Et à la fois, je n'arrive pas à envisager de la faire garder, même par ma belle mère. La laisser à mère irait mieux déjà... Non j'ai pas envie de la laisser, elle est toute petite, toute neuve, j'ai l'impression de ne pas en voir profité, alors que, bon sang, j'y passe mes journées! Quelle contradiction!

Quand je regarde mon ventre avec les cicatrices de la coelioscopie et celle de la césarienne, je réalise le chemin parcouru, je me dis que je suis marquée par cette histoire. A vie mon corps se souviendra que j'ai une petite puce! Mon corps qui me fait des siennes depuis ce week-end, alors que je prends la pilulle que m'a prescris la maternité (pillule qui se prend en continue sans arrêt entre les plaquettes), j'ai des saignements... Qu'est ce que cela peut bien être? J'ai parfois des douleurs au bas ventre, comme de fines douleurs de règles. Je vois le gynéco (le beau chirurgien!) mardi prochain donc je verrai tout cela avec lui. 
Mon ventre est encore un peu gonflé, surtout à l'endroit de la cicatrice. Pour être mieux dans ma peau, je porte une gaine. D'une ça me permet de me tenir droite et de deux, c'est utile pour avoir l'illusion d'un ventre plat et remettre des jeans. J'ai l'impression d'être "soutenue" en plus. Ce n'est donc pas qu'un objet de torture!!

Côté couette, la fin de grossesse a été synonyme de disette. Le psychologique n'étant pas au beau fixe puisqu'on s'inquiétait pour la petite citrouille. Notre libido est revenue dès qu'on s'est retrouvé à la maison à trois (mon homme a été tout seul à la maison pendant le mois où j'ai été hospitalisée), posés et réalisant que notre quotidien allait enfin redevenir agréable. Je l'ai retrouvé charnellement, et comme ça fait du bien!!

Ma vie de nouvelle maman est donc pleine de contradiction, un balancement perpétuel entre Maman, Femme et Amante. L'ajustement et l'équilibre est difficile à trouver. Profiter de bébé pour avoir moins de difficulté à la laisser bientôt, profiter de mon Homme pour ne pas créer de distance qui nous éloignerait à petits pas, profiter de mon "temps libre" avant de reprendre le travail d'arrache pied... quel programme!

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mon corps et moi
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 16:40

Petite aparté amusante de ce début de grossesse.

Mes alliés gustatifs du moment et leurs dérivés; jus de tomate, gaspacho, compote, tomates-mozza, yaourts natures ou aux fruits...
Rien d'autre ne me fait plaisir. Je n'ai envie de rien d'autre et surtout pas de cuisiner. L'Homme n'est pas très ravi que mon imagination culinaire soit moins développée que d'habitude, mais fini pas en sourire et par s'en accoutumer!

Chose étrange, je suis ecoeurée rien qu'en lisant les blogs cuisine (Sorry Kaellie...) 

Heureusement, de belles choses ont été inventées pour faciliter la vie de ceux et celles qui veulent manger sans cuisiner. J'achète normalement peu de produits industriels. Je préfère acheter des produits de base (fruits, légumes, oeufs, farine...) et cuisiner moi même. Habituellement...
En ce moment, je carbure au jus de tomate, au gaspacho Alvalle et aux petits beurres trempés dans le yaourts pour 4 heures. (Je redécouvre la joie du 4h car je n'ai plus faim pour un dessert à midi!!)

Ça fait 15 jours que ça dure, espérons que ça passe bientôt... surtout que je me suis proposée de cuisiner à grande échelle pour deux fêtes à venir... bonne idée Citrouille!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mon corps et moi
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 10:51

http://www.tastodeprovence.com/img/produits/confiture-mi-figur-mi-raisin-20090403220346.jpg

Vous connaissez cette expression qui s'emploie lorsque quelque chose est entre l'agréable et le désagréable.
C'est un peu ce que je vis en ce moment. L'impression agréable que je suis peut être enceinte et l'idée désagréable que ce n'est peut être qu'un simple retard.

Je pourrais faire un test me direz-vous. Oui... mais non. Je n'ai pas envie d'être déçue s'il est négatif. A J34 il peut être négatif jusque parce que l'hormone détectée est encore trop basse...Je suis un peu maso aussi, j'aime cet état de flottement où rien n'est acté, je ne suis pas "enceinte" mais je ne suis pas non plus "pas enceinte". J'ai encore le droit de rêver un peu.

Je recule un peu le moment de faire le test car il y a pile un an en arrière, avant qu'on rencontre le magicien, avant que je commence les courbes de température même, j'ai eu du retard comme ça aussi. Une semaine entière de retard. Le hic c'est qu'à ce moment là je n'avais pas de blog et que je n'écrivais pas ce que je ressentais. Je ne me souviens plus si, comme en ce moment, je n'avais aucun mal dans le bas ventre, à peine quelques étirements furtifs de temps en temps (juste de quoi me rappeler que j'ai un utérus mais rien à voir avec des douleurs de règles). Je ne me souviens plus si j'avais un goût de métal dans la bouche, je ne me souviens plus si j'étais écoeurée à peine avoir entamé le repas. En plus, un an en arrière nous étions en week end en famille à Marrakech. Niveau bouffe, je n'avais pas trop fait gaffe car j'avais envie de tout goûter!

Je me dis aussi que je somatise peut être un peu. Peut on vraiement avoir des "symptômes" avec si peu de retard? Bref je ne sais pas si je dois m'écouter ou non...

Je ne sais pas si j'aurais la pateince d'attendre jusque dimanche pour faire le test si je n'ai pas mes règles d'ici là...

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mon corps et moi
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 08:11

Dimanche J32 : température à 37°2

Lundi J33 : température à 37°2

...

To be continued

...

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mon corps et moi
commenter cet article
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 08:00

J31.

Pour une fois que je suis pressée d'avoir mes règles et commencer l'IAC, elles se font attendre... Je ne vois pas forcément de signes à cela, je ne me projette même pas dans un positif car "sexe" n'a pas été le maître mot du mois malgré la présence de nombreux jours fériés en mai. 

Température au réveil ce matin (oui je me lève tôt, je vais à la plage avant qu'il n'y fasse trop chaud) : 37.1°C, peut-on vraiment dire que c'est une preuve?

J'attends patiemment donc... 

Patiemment on a dit!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mon corps et moi
commenter cet article
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 10:38

http://media-cache7.pinterest.com/upload/106960559869569004_n0SlQ2jy_c.jpg

Près d'une semaine que je ne suis pas venue donner quelques nouvelles ici.
Je pourrais être apaisée, heureuse de débuter la PMA tant attendue, "over the moon" de me dire que je serai potentiellement enceinte le mois prochain.
Que nenni ma bonne dame! 

Je suis sur les nerfs.
C'est mon attitude avec l'Homme qui m'a trahie (oui je suis incapable d'auto analyser mon humeur du jour). Irrassible, démarrant au quart de tour, prenant tout en pleine poire alors que le reproche ne m'est pas forcément destiné. L'Homme n'est pas du genre à encaisser sans rien dire, il sait me remettre à ma place et crier plus fort que moi si cela est nécessaire. Comme il a une plus grosse voix, ça marche. (Quand je suis d'humeur normale, je l'en remercie car il sait m'indiquer que je déraille et que par exemple il est souvent inutile de se mettre à pleurer parce que le lit n'est pas fait...)
De fait je ne suis pas très sympa avec lui, je ne suis pas caline, je le fuis un peu. 

Je dors mal.
Certes je suis entrée dans une phase où les gens que JE n'ai pas choisi de voir me gonflent. Les copains de l'Homme me gonflent. Les copines qui passent à l'improviste (chose que j'adore d'habitude) me gonflent. Honorer un évènement prévu de longue date mais auquel le jour J je n'ai plus envie d'aller, me gonfle. Je suis donc en mode "hibernation". Je m'endors plutôt bien mais c'est pour mieux être réveillée à 3 heures.
Et je tergiverse :
"Et si le magicien oublait une nouvelle fois de déposer le dossier en commission?"
"Et si mes règles arrivaient avaient avant la réponse de la commission?"
"Et si il n'y avait plus de place pour faire une écho en J2?"
"Et si l'infirmière n'était pas dispo le jour où il faut commencer les piqûres?"
"Quand est ce que je dois commencer les piqûres déjà?"
"Zut j'ai oublié"
"Mince comment je vais faire?"
"Je demanderai quand j'irai à l'echo"
"Je ne dois apas être la seule truffe à ne plus me rappeler de ça"
"Bon sang, on va croire que je m'en fous"
"Peut être qu'ils vont décider que je ne prends pas ça assez à coeur"
"Ils vont me retirer le droit de faire une IAC"
"Virée de la PMA"
"Bon sang, et si ça marche pas..."
"Et si ça marche, bon sang, si ça mache je serai enceinte"
"Mais j'ai rien lu sur le sujet je ne me suis pas du tout renseignée, je me suis arrêtée à la PMA"
"Est ce que je vais réussir à être enceinte, à accoucher..."
Et bla bla bla
Ça peut durer 2heures comme ça... 

J'ai peur
J'ai peur que l'IAC ne marche pas, j'ai peur qu'elle marche.
Pourtant j'y vais de mon plein gré, je l'ai voulu, je l'ai attendu, mais bon sang, que j'ai la trouille qu'après tant d'attente ça puisse enfin se réaliser. Si ça ne marche pas, je serai en terrain connu, l'arrivée des règles, une déception de plus...
Et si elle marche, je serai lâchée dans le grand bain alors que je n'ai mis que le petit doigt de pied dans la piscine, ça fait peur quand même non? 
Quoi?
Euh, oui je sais nager...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mon corps et moi
commenter cet article
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 15:57

J1 grognon
Je n'arrive pas à me concentrer. Je ne fais que penser à ce dossier IAC perdu dans les méandres du centre PMA, quelque part entre le bureau du docteur et la commission.

J'ai la capacité de réflexion d'une autruche. Je me sens moche. Je sais que je suis dans le creu de la vague, que le moral reviendra dès la fin de mes règles. En attendant j'ai l'impression que je ne sortirais jamais de cette spirale règle - attente - ovulation - attente - règles. J'ai l'impression que c'est l'histoire sans fin, que ça n'en finira jamais. 

Pas très profond comme discours, mais j'ai prévenu, j'ai le QI d'une autruche aujourd'hui!

Vivement la fin de la semaine... 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mon corps et moi
commenter cet article
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 09:09

Fin du psychotage, mes règles sont arrivées. 
J'ai moins mal au ventre qu'avant l'opération, preuve que l'endométriose devait quand même me faire souffrir. Comme c'est monté crescendo, je n'ai pas dû m'apercevoir que j'avais de plus en plus mal au fur et à mesure des cycles.

C'est reparti pour un nouveau cycle, à vide. RDV avec le doc PMA, mon magicien le 16 avril. On verra ce qu'on fait à ce moment là... Si rien n'est arrivé entre temps!! 
J'ai toujours en tête mes petits délires de compter de 9 mois en 9 mois  

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mon corps et moi
commenter cet article
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 10:13

Un lundi matin où j'aurai aimé resté au lit parce que mon corps :

  • n'a pas aimé qu'on dorme une heure de moins,
  • a aimé le punch de mon anniversaire,
  • a trouvé drôle de ne pas dormir de 3h30 à 6h30 cette nuit,
  • réalise qu'on est lundi matin.

Malgré cela, je fais le bilan d'un bon week-end : samedi midi, le facteur m'a apporté deux colis ; un venant de ma soeur et l'autre de mes parents. Des produits de beauté et des masking tape dans l'un et une jolie robe dans l'autre. Samedi après midi j'ai préparé les salades et les cakes salés pour mon anniversaire, un samedi soir avec l'Homme; nous avons testé un nouveau resto japonais (bilan mitigé) et avons écoulé nos deux dernières places de ciné in extremis (elles se périmaient le 31 mars). Nous sommes allés voir La dame en Noir. C'est bien parce que ça fait peur et que j'aime me glisser dans les bras de mon chéri pendant les scènes effrayantes. 

Dimanche matin, réveil en douceur avec croissants frais et de jolies orchidées. Moi qui n'ai pas la main verte, j'espère pouvoir les garder un peu car elles sont magnifiques. Nous avons ensuite préparé le terrain pour l'arrivée des copains : montage de la tonnelle, de la guirlande de famion, des ballons, des tables pour le buffet... A 12h30 lorsque les premiers copains sont arrivés, tout était prêts, même nous!!

Il a fait beau et chaud. Tout le monde avait l'air content. Nous avons bien mangé, bien bu, bien rigolé, joué au volley dans l'herbe et dégusté le gâteau au chocolat!

Tout s'est bien passé, ma copine de galère et moi avons soigneusement évité les sujets "bébé" et "maternité" de Sabine, et c'était très bien comme ça. Du coup j'ai peu vu Sabine, mais figurez-vous qu'elle m'agace un peu en ce moment. Je lui ai quand même montré le doudou monstre qu'elle a trouvé très chouette.
La veille j'avais prévenu ma copine de galère du fait que Sabine pouvait être casse pied, étant prévenue, elle a pu gérer en conséquence... et moi j'étais plus sereine! 

Comme tous les bons moments, cet après midi est passé trop vite...


Sinon, toujours pas d'angaises à l'horizon, si ça continue, la petite musique va finir par arriver... J'attends encore jusqu'au rendez vous chez le chirurgien lundi prochain avant de m'emballer. Si jamais rien n'est arrivé d'ici là, je lui demanderais une prise de sang. Mais... oulà je m'emballe!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mon corps et moi
commenter cet article