Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 10:18

105774219Pas beaucoup de mouvement par ici et un moral en dent de scie, ou plus exactement en accord avec le soleil. Le matin je suis optimiste, je vois la vie du bon côté, une belle journée s'annonce, je vais me mettre au travail, me noyer dedans même pour éviter de cogiter. A midi, le constat côté pro est souvent peu probant mais je me dis que j'ai tout l'après midi pour faire ce que je voulais faire. Une sieste de quelques minutes plus tard, j'ai beaucoup de mal à me remettre au travail. Je traine, j'ai du mal à me concentrer, à avoir une démarche pro-active. Comme dans beaucoup de boulot, on ne m'attend pas, c'est à moi d'aller chercher le travail et d'être motivée, d'avoir la niak pour que ça marche. Et puis le soir arrive, je réalise qu'en plus d'une journée perdue, je suis en train de ruiner mon mois d'octobre, que les sous ne vont pas tomber du ciel, que je suis bonne à rien. A la tombée de la nuit, je suis triste, je pense à ce qu'aurait du être notre vie avec un bébé, dans les mois à venir. Je ressasse.

La psychiatre que nous avons rencontrée lundi nous a expliqué qu'il ne fallait pas aller trop vite dans la démarche d'interruption de grossesse. Certes depuis l'annonce du Docteur R., j'ai intégré la nouvelle. Mais chaque étape est destinée à éliminer tous les doutes possibles quant à la santé du bébé. Doutes qui pourraient ressurgir dans quelques semaines ou quelques mois si je ne suis pas sûre d'avoir eu toutes les informations nécessaires à ma prise de décision. Cette attente est aussi destinée à ce que la nouvelle soit intégrée intellectuellement. L'interruption en elle même fait partie du travail psychologique nécessaire.
Ça m'a aidé d'entendre ces mots. Peut être que je suis allée trop vite, en voulant me sentir plus enceinte très rapidement, finir cette histoire au plus vite afin de pouvoir la cloturer. Mais finalement, je suis sur le mauvais chemin. Il me faut prendre le temps. Chaque jour qui passe me permet d'accepter la future séparation avec ce bébé en devenir. L'interruption de la grossesse permettra de finaliser cette étape. La suivante sera la reconstruction et l'appréhension de l'avenir.

Nous n'avons pas eu de coup de fil de la généticienne, elle n'a donc pas du (ou pu) présenter notre dossier à la première commission, hier. Ce n'est que partie remise pour vendredi midi. Nous la voyons à 15h afin qu'elle nous explique ce qui a été dit.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by magicitrouille-devient-magicmaman - dans Mois 6 citrouillesque
commenter cet article

commentaires

Eden 17/10/2012 13:51


C'est tout de même bien de se faire suivre par un psy sa peut aider, à en parler, et à voir les choses différemment.


Effectivement la reaction primale serait de vouloir arreter la grosesse au plus vite (sa aurait était ma récation aussi je pense) mais c'est vrai que tout bien reflechis mieux vaut prendre son
temps peser le pour et le contre et ne rien regretter dans la decision futur qui vous attend.


Peut être aussi prendre le temps de l'accepter, de dire au revoir si plus aucun espoir n'est permis.


 


En tout cas il faut te montrer forte !!! Courage...


 


Je suis tellement touché par ton histoire qui aurait pu être la mienne...


Pour rappel le medecin m'avait fait peur (lui n'était pas inquiet mais moi oui!!) en me parlant d'un retard de croissance "potentielle" l'echo de confirmation avait démenti le medecin c'était
juste trompé de semaine sur la déclaration du coups tout était faussé dans la courbe.


Tout cela pour dire que mieux vaut prendre le temps et être sur qu'aucune erreur n'est possible qu'aucun doute ne subsiste.


Car les doutes d'aujourd'hui seront les regrets de demain.


 


 

magicitrouille-devient-magicmaman 17/10/2012 18:47



Parfois je me dis qu'ils se sont trompés, qu'on va s'en rendre compte plus tard. Et puis je me souviens que la crevvet ne pèse même pas 500g à 24 SA révolue. L'erreur est peu probable.

J'aime ta phrase "les doutes d'aujourd'hui seront les regrets de demain". J'espère que le temps qu'on me demande de prendre me permettra d'enlever tous les doutes. 



pasqunemaman 17/10/2012 11:52


Toutes ces montagnes russes dans ta tête font parties de ton histoire avec ton bébé...quelqu'en soit l'issu. Je trouve plutôt bien que tu arrive à prendre un peu de recul sur ton ressenti et
poser les choses. Acceuille tes sentiments comme ils viennent...c'est çà le chemin....


Douce pensée pour vous.

magicitrouille-devient-magicmaman 17/10/2012 12:30



C'est une tornade de sentiments et c'est parfois fatiguant... Mais c'est sans doute nécessaire en effet.
Merci pour ces gentlls mots 



maman mymou 17/10/2012 11:27


Je suis d'accord avec le psychatre, il est important de prendre votre temps meme si le chemins te parait long et cette attente terrible. Il ne faut pas aller trop vite et avoir des regrets ♥


Je pense toujours tres fort a vous 2 xxx

magicitrouille-devient-magicmaman 17/10/2012 12:29



Merci Mymy. J'avais besoin de l'entendre même si je le savais au fond de moi. Même si l'attente est longue, elle est sans doute nécessaire. 
Malcom est parti ? :-) 



saab190780 17/10/2012 11:19


Bonjour,


Je voulais vous exprimer ma tristesse, j'ai pleuré plus d'une fois en lisant vos écrits, et je suis infiniment triste du choix cornélien auquel vous faites face. Et en effet, le spécialiste a
raison, il ne faut pas aller trop vite, cela semble cruel car vous sentez votre petit mais il n'est pas encore parti, il vit toujours et c'est en cela que la vie se montre cruelle, l'IMG est
certainement la pire décision de votre vie, celle qui va vous libérer ou vous poursuivre toute votre vie alors c'est bien que vous preniez votre temps.


De toute façon quand on désire aller trop vite, on prend le risque d'être hanté à vie par cette décision et surtout de la regretter, ne vous faites influencer par personne, votre couple est le
seul apte à prendre la décision (dans les respect des deux pas poursuivre l'un ou l'autre). J'espère que vous aurez les réponses à vos questions, et quelles sont les raisons pour lesquelles votre
bébé ne grandit pas mais survit tout de même... c'ets vraiment étrange, je vous conseille de vous méfier aussi des docteurs car combien on surestimé ou mésestimé le poids et bien cela en est
affolant, je suis certaine que vous prendrez la bonne décision, celle qui vous convient. Je pense beaucoup à vous.

magicitrouille-devient-magicmaman 17/10/2012 12:28



Merci pour ces mots de soutien. 
J'ai tendance à faire confiance aux médecins qui eux même disent que les échographies ne donnent pas de chiffres exacts. Il n'est d'ailleurs jamais indiqué poids du foetus mais estimation du
poids foetal. je suis consciente qu'une marge d'erreur est toujours possible. Ça rend le doute encore plus présent malheureusement.


Merci pour vos pensées